Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 08:00

Vieufou2.jpg

 

Planète-musée 238

Vieufou

 

 

C’est la journée Portes Ouvertes au Royaume des Souvenirs
Explique une voix de synthèse dans un haut-parleur métallique
Le Mémorial des temps anciens, passés présents et à venir
Est heureux de vous présenter son exposition fantastique

Planète-Musée 238
Adultes, entrée gratuite. Enfants, demi-tarif
Mettez vos masques à oxygène, suivez le sens de la visite
Surtout n’oubliez pas le CROUIK

Tous les trésors de l’ère humaine sont rassemblés dans ces couloirs
De la jeunesse de la Genèse restent les os du premier homme
Venez admirer les reliques, les bouts de crâne et de mâchoire
De celui qui croqua Lilith bien avant la première pomme

Du fer de la première lance aux cimetières militaires
Passant par le tir aux pigeons, le Sida et l’arme atomique
Regardez bien les inventions qui ont façonné Morteterre
Toutes sont exposées ici, dans ces vitrines symboliques

Planète-Musée 238
Gardez vos masques à oxygène
Pendant le temps de la visite
Surtout n’oubliez pas le CROUIK

Ne jetez pas votre billet, le voyage n’est pas fini
Dans un hennissement tremblant, le dernier cheval sans vapeur
Vous contera la triste histoire de la roue, son ancienne amie
Qui si longtemps l’avait suivi, et l’a trahi pour un moteur

Vos pas vous ont mené ici, au fond du jardin botanique
Dressez l’oreille. Plus un bruit. Entendez-vous l’arbre qui chante
Pour un squelette aux os blanchis qui aimait moins l’air que le fric
Une apaisante mélodie, une berceuse lancinante ?

Voici la dernière attraction de ce sanctuaire stérile
Assis derrière son guichet, c’est bien un spécimen humain
Il semble dormir sur sa chaise et sous lui la paille s’empile
Sous sa casquette de gardien ses yeux de verre veillent au grain

Planète-Musée 238
Ainsi s’achève la visite. Otez vos masques à oxygène
Surtout n’oubliez pas le CROUIK...
Surtout n’oubliez pas le CROUIK... CROUIK... CROUIK...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le Belge 25/03/2013 09:40


Grinçant.

Lza 24/03/2013 09:48


Et maintenant ne l'oubliez jamais : si les hommes


De la terre ont disparu, ont péri jusqu'au dernier,


C'est pour avoir voulu, trop voulu arriver comme


S'ils étaient non les meilleurs, mais "LE PREMIER."