Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 08:00

Ledent6

 

Tout le monde à table ! (4)

Patrick Ledent

 

 

Minuit sonna l’heure de la débâcle. On s’était bien marrés. Des fins du monde comme ça, on signait à deux mains. « C’est quand la prochaine ? », qu’on me demandait en me déboîtant l’épaule au moment de payer. Je prenais leur pognon et ça me faisait tout drôle d’encaisser pour ça. Tout le plaisir n’avait-il été pour moi ?

Je les ai raccompagnés jusque sur le seuil, les regardant tituber jusqu’à leurs bagnoles, appuyés sur l’épaule de leurs Bobettes. Pas toutes sobres, d’ailleurs, mais je ne suis pas flic et je n’ai pas de gosses sur la route.

Un couple est tout de même sorti de chez Bernard, maigre pitance. L’homme est resté figé par le spectacle de ma clientèle enchantée. C’était un marrant. La surprise passée, il m’a jeté : « On dirait qu’on s’est trompé de crèmerie ». Le pauvre Bernard en a bouffé sa toque.

Je suis rentré.

Zut ! Il en restait deux dans un coin. L’homme se tenait le bide à deux mains et paraissait mal en point. Machinalement, j’ai regardé ma montre : déjà ? C’était trop tôt. Je me suis avancé et incliné, onctueux :

– Quelque chose ne va pas ?

– Ce gros dégueulasse a tellement bouffé qu’il ne peut plus se lever, a grogné la femme qui, pour sa part, paraissait avoir trop arrosé les agapes.

– Je vous appelle un taxi ?

Et je fournis la réponse d’autorité : « C’est plus prudent ». Fallait qu’ils se tirent. Pas qu’ils tombent ici, sous mon toit !

Le taxi était là cinq minutes plus tard. On ne fut pas trop de deux, le chauffeur et moi, pour traîner le bonhomme jusqu’à la voiture. On l’y assit péniblement. Ouf ! Soulagé.

– Alors, ça n’a pas eu lieu ? m’a lâché l’homme en s’affalant.

– Ben non, l’orage est passé.

– Cette trouille ! qu’il a fait en me désignant son énorme ventre. Cette foutue trouille m’a déchiré les entrailles.

C’était drôle, vraiment cocasse. « Pas encore eu lieu », ai-je marmonné entre mes dents, en claquant la portière.

                                                                                                                      à suivre...

Partager cet article

Repost 0

commentaires