Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 13:37

Indignez-vous.jpg 

hessel-stephane.jpeg  "93 ans. C'est un peu la toute dernière étape. La fin n'est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui a servi de socle à mon engagement politique: les années de résistance et le programme élaboré il y a soixante-six ans par le Conseil National de la Résistance !"

 

Voilà un petit fascicule de 14 pages. Il n'en faut pas davantage à Stéphane Hessel pour nous faire entendre ce qu'il en était pour certains de l'entrée en résistance et de ce qui aujourd'hui en amène d'autres à faire de même : l'indignation. Car les raisons ne manquent pas : "Regardez autour de vous, vous y trouverez les thèmes qui justifient votre indignation - le traitement fait aux immigrés, aux sans-papiers, aux Roms" dit-il à l'adresse des jeunes générations, "l'écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, les droits de l'homme, l'état de la planète, la dictature des marchés financiers..." "Quand quelque chose vous indigne comme j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint ce courant de l'histoire et le grand courant de l'histoire doit se poursuivre grâce à chacun."

14 pages pour dire combien il est vital de résister, de refuser l'injustice et le repli sur soi, de ne plus tolérer l'insupportable.

Souhaitons que cet opuscule connaisse le même fabuleux destin que celui de Franck Pavloff avec Matin brun.

Indignez-vous ! de Stéphane Hessel aux éditions Indigène, 3€

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans chroniques littéraires
commenter cet article

commentaires

dasola 13/12/2010 17:32



Bonsoir Calipso, oui, ce texte est à lire, à relire et à apprendre par coeur. Et ce monsieur a eu une vie hors du commun. Bonne soirée.



Jean 22/11/2010 23:46



Merci, Patrick, de nous faire connaître le petit opuscule de cet homme admirable que l'on prend plaisir  à écouter chez Tadéï au milieu des voix discordantes des thuriféraires de la
politique actuelle.



ysiad 22/11/2010 21:08



Je cherchais quelque chose à lire, voilà que j'ai trouvé le livre qui va m'aider à retrouver la force de résister.



Yvonne Oter 22/11/2010 20:11



Il est bien triste de constater qu'il faut attendre qu'un Monsieur (avec un M majuscule) de 93 ans nous rappelle à l'ordre et nous secoue un peu les puces pour entendre de nouveau prononcer
le mot "résistance". C'est tous les jours qu'il faut "résister", par notre façon de vivre, de parler et d'écrire. 



BLANC Chantal 22/11/2010 14:08



merci beaucoup