Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 11:15


Un nouveau " Transit " pour entamer 2009, ça vous dit ?

 


La rumeur allait bon train. Ils allaient frapper. La menace était venue du bout du pays. Une promesse de châtiment décrétée par un obscur illuminé. La plupart des journaux en avaient fait leur une. On se disait que cette fois c’était pour de bon. A la ville comme à la campagne, il n’y aurait pas de différence. Le réseau ferré était en ligne de mire et la police l’avait minutieusement maillé. Prête à bondir en temps voulu. Le voyageur ordinaire était exhorté à rester chez lui et à suivre la bataille du rail sur son poste. Dans les wagons on faisait mine de ne rien voir mais chaque jour l’espace de circulation se rétrécissait et l’horizon devenait toujours plus incertain. La lumière elle-même finissait par s’amenuiser. Malgré tout, les migrations quotidiennes ne se réduisaient pas de façon significative et ils étaient encore des milliers d’anonymes à ne pas vouloir s’en laisser conter. Têtes en avant et portables en poche, les journaliers n’hésitaient pas à railler tout ce qui portait uniforme, défendant becs et ongles leur droit à circuler et à être les premiers témoins de l’histoire. A travers le mince interstice qui subsistait, ils guettaient, cœur battant, l'incident qui enclencherait la bascule. Aucun d’entre eux ne s’imaginait pouvoir être pris comme cible et encore moins soupçonné de fomenter un quelconque trouble de l’ordre public. Pourtant, dans un foisonnement de caméras pétaradantes et un déluge de témoignages explosifs, une poignée de ces méchants rebelles allaient être isolés du lot, chargés des pires forfaitures et sommés de se ranger, sans accommodements ni compromis possibles, aux exigences de la nouvelle souveraineté… jusqu’au branle-bas suivant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Transit
commenter cet article

commentaires

LAMY Jacques 28/01/2009 13:57

Posés là, sur un banc, menacés par MESRINE,Bouquinant, homme et femme attendent le métro.Dans ce tunnel obscure, un grondement serineLe fracas métallique : ambiance rétro.....JL

LAMY Jacques 06/01/2009 12:42

L'essentiel, Lastrega, n'est pas la société d'assurances en question mais bien le restaurant situé en face, "Les trois tilleuls", que Patrick connait peut-être...

Lastrega 04/01/2009 23:20

Ouf ! Merci Patrick. Je craignais, à un moment, d'avoir perdu la raison. Me voilà donc (momentanément) rassurée sur ma santé mentale....Et pour ce qui est du muséum installé dans un bâtiment d'un hôpital psychiatrique désaffecté, je savais ça aussi. Franchement, quelle bonne idée vous avez eue d'aller visiter cette expo.... ça doit laisser des sacrés souvenirs. Et bonjour les cauchemars....PS. Jacques...les locaux de la Société d'Assurances "Royale Belge" ... Pfffttt !!!

Patrick 04/01/2009 22:37

La question de rattrapage ? Mais oui, mais c'est bien sûr Lastrega, c'est tout à fait ça, le site, le thème de l'expo temporaire, l'adresse, tout quoi ! A préciser tout de même : le muséum est installé à l'intérieur d'un vieil hôpital psychiatrique et bien sûr implanté dans les faubourgs de la ville...

Lastrega 04/01/2009 21:09

Mais Patrick, je ne comprends pas votre réponse. Je vous parlais de la question de rattrapage : cette fameuse expo à laquelle vous faites allusion est bien l'expo sur la folie, OUI ? NON ? Et si c'est OUI, c'est bien au Museum du Dr Guislain à l'adresse que j'ai indiquée. OUI ? NON ?Eh non, je ne suis pas allée en Belgique mais comme l'expo sur la folie dure jusqu'en avril 2009, je ne désespère pas.. j'ai de la famille dans l'Est de la France à voir, donc, je pourrais pousser jusqu'à Gand ou Gent puisque c'est pareil.Comme je fréquente assidûment "les salles obscures" d'art et essai et ciné club, j'ai eu vent, en octobre dernier de la 35e édition du Festival du Film de Gent et par là-même de l'expo sur la folie au cinéma et au théâtre.