Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 17:08

Blogcity-N16-image.jpg

Une chronique à la petite semaine de quelques judicieuses fabriques de littérature.

A cliquer dans les Aiguillages :

 

Sur Mot Compte Double

Comme un écho à la chronique sur " L’amour est très surestimé " de Brigitte Giraud (2 février, ici-même) quelques belles empreintes d’amour signées Frédérique Trigodet pour " Il était deux fois " et " La clairière d’aurore " de Régine Garcia (20 janvier)

Chez Stéphane Laurent

Des nouvelles sur les nouvelles qui constitueront le sommaire du recueil consacré au " Poids du passé " (1er février)

Sur Lenonsens, revue littéraire quinzomadaire

On ne vous le répètera jamais assez, Hector Plasma et sa bande ne s’en laissent pas conter et vous en racontent de bien meilleures…

Sur Histoires d’écrire

Des poésies lointaines, des correspondances imaginaires, des nuits blanches, les musiques de Corinne Jeanson exacerbent les sens avec une infinie délicatesse…

Sur Interview

Alain Valleur, un homme averti qui aime rencontrer les auteurs pour qu’ils se présentent aux lecteurs.

Sur Pr’Ose

Emma Bovary est à l’affiche sur Mot Compte Double et donc deux fois dans ce numéro de Blogcity.

Sur Des livres et l’école

Lire à l’école pour ouvrir l’horizon… un magnifique travail d’ouverture à la lecture, l’écriture et l’illustration proposé par Sylvette Heurtel aux enfants et adolescents.

 

La dépêche expéditive de chez Reuters

Cela se passe à Berlin dans une rue peu fréquentée. Bonnet en laine vissé sur la tête, le nez et la bouche camouflés par le col de son sweat-shirt, un jeune homme d’une quinzaine d’année a agressé une femme retraitée avec un couteau de 25 cm et a menacé de la poignarder si elle ne lui donnait pas son sac. Face à son refus obstiné, il en est venu à la vouvoyer et à la supplier en dernier recours de lui donner au moins cinq euros pour payer son trajet de retour en bus. La dame n’a rien voulu entendre, refusé tout compromis et a poursuivi son chemin laissant le jeune homme penaud.

 

Ces drôles de requêtes enregistrées sur la route Google / Calipso

A quoi servent les points de suspension dans les bulles ?

D’où viennent les poules et les œufs de chez Lustucru ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Blogcity
commenter cet article

commentaires

sylvette heurtel 08/02/2008 08:51

Merci pour des livres et l'école...Concernant  la première requête google, je veux bien essayer de réponder. Je crois que les points de suspension dans les bulles servent à les maintenir en l'air. Comment expliquer sinon cette façon qu'ont les bulles de défier la pesanteur et de s'envoler ? C'est sûrement la présence de points de suspension, visibles ou invisibles, qui permet ce phénomène. Il est d'ailleurs prouvé que les bulles contenant trop de points d'interrogation éclatent à la figure de ceux qui les soufflent ( c'est vrai, pourquoi se poser trop de questions? ) Quant à celles dont on a exagéré la dose de points d'exclamation, elles s'accrochent au premier obstacle rencontré pour exploser et se réduire à de petites flaques gluantes. Non, vraiment, le point de suspension est le meilleur ingrédient pour une bonne bulle, résistante et prête à s'envoler vers le vaste monde.

desiree 07/02/2008 13:11

Sans la dépêche expéditive de chez Reuters, ma journée serait incomplète. Et sans les drôles de requête sur la route de Calipso, elle manquerait de sel.C'est vrai ça : d'où viennent les poules et les oeufs de chez Lustucru ?9Y5. Bon. Ben d'accord.