Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 16:00

    je-vous-ecris-de-03bis-copie-1.jpg

 

Je vous écris debout sur les ailes du vent. Le sable est mouvant et l'infini instable.

Jacqueline Dewerdt

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Photo Explorer
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 10:30

du-ciel.jpg     

 

Je vous écris du ciel où, comme tous mes semblables, je ne fais que passer. Il fait grand soleil et il n’est nul besoin de bravoure ou de prières pour fendre l’azur. On entend à peine le bruit des armes et moins encore les cris et les larmes. Ici, les corps s’enfouissent à même la carlingue et les pensées, oublieuses de l’effritement du monde, ne craignent pas de s’endormir.

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Photo Explorer
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 12:00

 je-vous-ecris-de-01.jpg    

 

Je vous écris d’une place où par le passé, la mise en image en enchantait plus d’un…

 

 

Le temps des grandes migrations estivales est venu. Cet été, que vous partiez en voyage dans des contrées lointaines ou que vous restiez sur votre canapé à sillonner votre pays intérieur, je vous invite à partager ici même quelques-uns de vos coups de cœur, coups de foudre, coups de blues…

Cartes, photos, dessins… sont les bienvenues et pourquoi pas accompagnés d’un « Je vous écris de… »

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Photo Explorer
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 11:00

concours-derniere.jpg

 

La fin était attendue. Il n’y aura pas de rebondissement de dernière minute. Quatre-vingts nouvellistes se sont mis sur la paille pour avoir l’honneur de concourir. Qu’ils soient ici remerciés. Hélas, faute de temps pour conclure peut-être, ou bien, pris par la peur de ne pas être entendus, des dizaines, voire des centaines d’auteurs ont jeté leur manuscrit au feu après les douze coups de minuit. Nous sommes tristes pour eux et nous leur adressons également nos remerciements pour leurs louables intentions.

Le jury va maintenant entrer dans la zone de lecture ; il vous donne rendez-vous en septembre pour ses premières impressions…

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Concours de nouvelles 2013
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 08:00

Calipso-avis22.jpg

 

 

Aujourd'hui, trentième jour de juin 2013, l'an douze de la nouvelle littéraire, 7 heures du matin, par devant moi, garde-champêtre soussigné, est comparu Alexis Bonnefoy, juré de Paix du concours de nouvelles sis au Fontanil, lequel, assisté de Jacques Lenoir, huissier, et Jacques Leclerc, garde-champêtre adjoint, tous deux majeurs et habitants de cette commune, m'a déclaré que, s'étant transporté hier sur l'avis à lui donné par Monsieur le receveur des Postes  dans l’établissement qu’il représente au Cornillon, situé sur le terroir de France, il avait trouvé un courrier de Jean-Baptiste Merci, auteur déclaré, âgé d'environ 47 ans, habitant d’un canton voisin, époux de Marie-Marguerite Flaubert, fils de Christophe Merci, crieur de son état, et de défunte Marie-Catherine Defait, lequel avait été s’inspirer et écrire dans le lieu-dit La paille et le feu, après que François Le Large, pompier au grand cœur, lui eut entendu dire de loin en chargeant la voiture du susdit Merci :" Je me recommande au bienheureux Saint Calipso mon patron, ayez pitié de moi et acceptez céans mes dires", et ce, dans le bureau même du receveur, sur les 6 heures et demie du matin, jour d'hier, lesquels cris redoublés ayant couru dans ce lieu, il l'avait trouvé se débattant avec le receveur et, lui ayant présenté avec forte conviction les timbres d'agrément qu'il tenait en sa main, il s'était écroulé de tout son long, sans avoir pu faire enregistrer sa requête.

Suivant le procès-verbal qu'il en a dressé le dit juge de paix, dont l'original a été déposé au bureau de Paix du canton de St Egrève, et copie laissée entre mes mains ici attachée, et suivant la déclaration par lui faite à moi en présence des témoins sus nommés et autres qui ont aussi signé avec moi, juge de paix et témoins, fait en notre maison commune les dits jour, mois et an que dessus. 

 

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Concours de nouvelles 2013
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 13:00

odeur du book3

 

Appel aux amis parisiens

 

La librairie l'Odeur du Book, située depuis plus de dix ans dans le XVIIIe arrondissement de Paris (au 13 rue Ramey) est sous le coup d'une procédure d'éviction qui menace son existence.

En effet, l'immeuble dans lequel se trouvent les locaux de l'Odeur du Book fait l'objet d'une opération de rénovation engagée par une société publique dont la commune de Paris et le département de Paris sont principalement actionnaires.

Seule ombre au tableau : il n'est proposé, en l'état actuel des choses, que 20 000 € d'indemnités pour la librairie, ce qui compromet tout simplement une poursuite d'activité au sein d'un autre lieu. Pourtant, les estimations qui avaient été faites, pour l'éviction des trois locaux commerciaux qui existent dans l'immeuble, s'élevaient, elles, à 400 000 €… Le libraire s'explique :

La Mairie de Paris entamera bientôt une procédure d'EVICTION à l'encontre de l'Odeur du Book, librairie de quartier, spécialisée dans les sciences humaines et les ouvrages en langue italienne, installée depuis plus de 10 ans au 13, rue Ramey, Paris XVIIIe.

Cette opération immobilière se fera par le biais de la SOREQA (Société de requalification des quartiers anciens) chargée des travaux de rénovation de l'immeuble. La SOREQA est une Entreprise Publique Locale, dont la COMMUNE DE PARIS et le DEPARTEMENT DE PARIS détiennent respectivement les 23% et 55% des parts. La vocation de la SOREQA étant "d'améliorer la qualité vie des habitants", elle a pour mission "l'accompagnement social des ménages", "sans oublier la prise en compte des activités commerciales et économiques et des stratégies de développement à l'échelle du territoire". Cela se fera "par (...) la mise en place d'actions sociales adaptées aux besoins des habitants, l'animation de la concertation, en bref par une contribution à la revalorisation général du cadre de vie".

Le maintien de la librairie dans les locaux n'a pas été pris en considération. Ni la SOREQA ni la Mairie de Paris n'ont envisagé de solution de relogement. Aucun dispositif d'aide à la réinstallation n'est prévu, hormis une indemnité d'éviction dérisoire. L'avis d'enquête publique, en libre consultation à la Mairie du XVIIIe de début janvier au 8 février 2013, estimait le coût des évictions à la hauteur de 400.000 euros pour les trois locaux commerciaux, alors que l'indemnité qui nous a été proposée est de moins de 20.000 euros (somme totalement irréaliste par rapport aux prix du marché). Cette opération entraînerait donc la fermeture de l'Odeur du Book.

Face à une telle situation, la librairie tente d'interpeller les élus locaux. Une pétition a été lancée  pour aboutir à une nécessaire prise de conscience.

 

odeur du book

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 12:00

concours-2013b.jpg

 

Comme annoncé dans un précédent billet, le concours de nouvelles Calipso 2013 est ouvert jusqu’au 30 juin 2013 (et non pas jusqu’au 15 juin, date initialement prévue). Cette année, « Nouvelles en fête » ne se tiendra que le samedi 26 octobre 2013 au Fontanil laissant ainsi aux auteurs davantage de temps pour peaufiner leurs nouvelles et aux membres du jury pour les lire et les apprécier.

L'équipe de Calipso vous souhaite un bel été. 

 

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Concours de nouvelles 2013
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 08:00

DF-09bis.jpg

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Double file
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 18:00

Bonne-Nouvelle.jpg

 

La bonne nouvelle, c’est que Nouvelle Donne revit ! Christian Congiu, son fondateur, a transmis sa flamme à une poignée d’irréductibles qui, bouleversés par son saut de l’ange du 27 décembre 2011, se sont mobilisés pour que l’aventure ne s’arrête pas aussi brutalement, aussi tragiquement. C’est avec ce site dédié aux textes courts que nous allons continuer à faire vivre l’esprit créatif et audacieux qui animait le magazine. Nous le dédions à tous ceux qui aiment lire, écrire, s’étonner et s’émouvoir en quelques mots ou quelques pages.

Pour fêter cette renaissance, je vous invite à découvrir la nouvelle équipe et quelques premières nouvelles inédites écrites par ses membres et illustrées par Corine Sylvia Congiu, la sœur de Christian, qui nous a récemment rejoints. Par la suite, nous ferons appel aux talents extérieurs dans des conditions que nous définirons.

Vive Nouvelle Donne, ses auteurs et ses lecteurs !

Anne-Elisabeth Desicy Friedland

 

http://www.nouvelle-donne.net

 

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 13:00

DF-08bis-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Double file
commenter cet article