Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 08:00

Vivre.jpg

 

Si on me demande mon avis

Sophie Etienbled

 

 

Vivre

Moi je veux vivre

Mais pas comme ça

 

Je ne veux pas de ces machines qui respirent à ma place

Je ne veux pas ces tubes, ces tuyaux, ces alambics

qui transforment mon sang en plomb

 

Je ne veux plus être cloué à ce lit cette chambre cet univers

neutre jusqu'à l'écœurement jusqu'à l'assoupissement

Je ne veux plus entendre les chuchotements les pleurs

les cris où l'on dispute de ce que ne sera pas mon avenir

 

Vivre

Moi je veux vivre

Mais pas comme ça

 

Je veux marcher dans les champs ignorant le cours du Temps

Je veux me gaver d'odeurs de musiques de couleurs

 

Je veux m'emplir les poumons du vent qui terrasse les herbes

Je veux aspirer l'étouffante senteur des moissons

Je veux l'âcre suint des moutons

Je veux m'étouffer au vol des graminées

 

Je veux tressaillir à l'appel du vautour,

Devenir fou au violon des cigales

Détester les clochettes de vaches à l'œil de velours vide

Je veux pleurer avec le rossignol

 

Je veux m'immerger dans le jaune des épis

Je veux m'écorcher les yeux au cinabre des coquelicots

Je veux me noyer au paradis des bleuets

Ajouter ma nuance aux mille verts du décor

 

Vivre

Moi je veux vivre

Mais pas comme ça

 

Brève, 24 juin 2014

Vincent Lambert: l'heure de la décision a sonné.

La famille de ce tétraplégique en état végétatif se déchire depuis plus d'un an devant les tribunaux pour savoir s'il doit être maintenu en vie. Les 17 magistrats du Conseil d'Etat suivront-ils l'avis du rapporteur public d'arrêter les soins ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Brèves revisitées
commenter cet article

commentaires

Liliane 29/06/2014 17:32


Difficile question quand on entend les témoignages, dont un, la semaine dernière sur une radio, une dame disait avoir été 4 mois dans le coma, en flottement au-dessus de son lit, elle voyait tout
le monde défiler, entendait les propos tenus et ne comprenait pas pourquoi certains pleuraient car elle était "bien" et n'avait pas mal du tout. Jusqu'au moment où elle en a eu assez et qu'elle a
décidé de ré-intégrer son corps !! wouaouhh, ça fait réfléchir quand même mais le maintien artificiel....

Lza 27/06/2014 15:08


Une de mes tantes, après un premier A.V.C. qui l'avait laissée passablement diminuée, avait demandé qu'on ne prolonge pas sa vie si elle était de nouveau frappée. Mais l'établissement où elle
résidait n'a pas tenu compte de cette demande, et elle a survécu plusieurs mois dans un état... végétatif. J'ai du mal à comprendre que des parents s'acharnent à prolonger ainsi une telle
existence!

Yvonne 27/06/2014 08:27


Un résumé brillant de la situation lamentable de Vincent Lambert ! 


J'adhère à 100 %.