Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 08:00

Rabotage.jpg

 

Rabotage express

Ysiad

 

Sketch pour deux personnages.

 

8 h 22. Janvier 2015. Ciel nuageux aux abords d’une gare en travaux où une armée de raboteurs s’affaire le long du quai.

À l’intérieur du train, on entend une voix dans un haut-parleur :

En raison de l’opération « Rabotage express »  des quais entamés le mois dernier, les voyageurs sont tenus de balancer leurs bagages par les fenêtres et d’emprunter les toboggans que la SNCF met gracieusement à leur disposition pour s’éjecter du train.

La SNCF s’excuse pour la gêne occasionnée.

Une foule s’est formée devant le toboggan installé à l’entrée du wagon 17. Les gens commencent à s’impatienter. Une dame corpulente est malencontreusement coincée sur le toboggan. 

La voix s’élève dans le haut-parleur :            

Les voyageurs du wagon 17 sont priés de patienter. Un passager est bloqué sur le toboggan. La SNCF met tous les moyens en œuvre pour résoudre le problème. Tout est possible à la SNCF.

 

- Mauriiiiiice ! Mauriiiiiiice ! Au s’couuuuurs !

- Quoi encore ?

- Mais aide-moi ! Tu vois bien que ch’uis bloquée !

- Peux pas. Je m’occupe des bagages et y a l’chat qui miaule. Pauv’ petit. L’a faim. C’est l’heure de ses croquettes. Débrouille-toi toute seule pour une fois.

- Au s’couuuuurs !

- Mais chut, enfin ! Remonte et prends ton élan. Allez. Un bon mouvement, d’un coup d’un seul.

- Salopard ! Au s’couuuuuurs ! Quelqu’un peut m’aider ? Je peux plus bouger !

- C’est bien fait pour toi. Regardez-moi ça ! Ça pèse son quintal et ça voudrait glisser sur un toboggan conçu par la SNCF… On rêve…  La prochaine fois, t’hésiteras un peu plus avant de te resservir en cannelloni.

- Espèce de salaud ! Sors-moi d’là !

- Faut attendre. Et puis poussez pas derrière, hein. Chacun son tour.

Une dame très énervée s’avance :

- Mais enfin Monsieur, faites quelque chose ! Cinquante personnes attendent ! Aidez-la !

- Calmez-vous. À moins de raboter ma femme, je vois pas ce que je pourrais faire d’autre…

On entend à nouveau la voix dans le haut-parleur :

Les voyageurs sont priés de dégager l’accès au toboggan du wagon 17. Un treuil sera mis en place dans quelques instants… Tout est possible à la SNCF…

 

Brève 22 mai 2014

SNCF : Deux mille rames TER flambant neuves, plus larges que les précédentes, ne passent pas dans les gares les plus anciennes. Mille trois cents quais sont à raboter. Une erreur à 50 millions d'euros !

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Brèves revisitées
commenter cet article

commentaires

Jean 04/06/2014 13:15


Bravo, Ysiad. La slution c'est de rabotter les plus gros(ses). Le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous !

corinne 30/05/2014 18:25


même le Gorafi n'aurait pas osé raboter les quais


super l'idée des toboggans


bon tout de même se moquer des gros c'est pas top ! :-)


 


 

LaurenceM 30/05/2014 09:02


Hilarant Ysiad !

Liliane 26/05/2014 14:53


Ben.... faut dire qu'aujourd'hui, il faut faire vite, vite, vite, on est pressé... de quoi? de remporter le marché !? haaaaa ouiiiii !!! vite des sous !! on verra après...

Lza 26/05/2014 09:50


Pour moi, il coit y avoir du technocrate, peut-être même du polytechnicien dans le lot: Concevoir des wagons parfaits, sans penser à vérifier si les dimensions sont compatibles avec celles des
quais!... (il y avait eu une histoire de pont routier...)