Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 08:00

Chappey7-copie-1.jpg

 Musique !

 

 

Musique & chants : Karim Faure

Arrangements : Ludovic Turpin

Textes : Dominique Chappey

 

 

Quand est-ce qu'on mord ?

 

 

Attendre chacun dans la peur son tour de mordre le facteur

A force de se tromper d'ennemis, on en oublie tous nos soucis

 

La multitude accouche d'un rien, métamorphose du quotidien

Trépasse l'aube des indignations au couchant des résignations

 

Au comptoir de la panade siroter la même limonade

Prendre de bonnes résolutions pour la prochaine révolution

 

Quand est-ce qu'on mord ?

Quand est-ce qu'on sort de la torpeur ?

Qu’on tord le cou de toutes nos peurs ?

Quand est-ce qu'on mord ?

 

Oser redresser la tête, refuser de battre en retraite

Finir de payer la maison, espérer toucher sa pension

 

Toujours choisir entre deux maux celui qui nous tiendra au chaud

De peur d'attraper la crève, oublier qu'on avait des rêves

 

Chaque jour se voiler la face, aux illusions faire la chasse

Cesser de dire qu'on aurait pu, admettre qu'on y a jamais cru

 

Quand est-ce qu'on mord ?

Quand est-ce qu'on sort de la torpeur ?

Qu’on tord le cou de toutes nos peurs ?

Quand est-ce qu'on mord ?

 

Pourtant demain on promettra un coup de canif au contrat

Une fulgurance de la conscience pour prendre notre mal en patience

 

C'est la bataille du quotidien se dire que si ça sert à rien

De jouer le rôle du bon apôtre, c'est toujours la faute des autres

 

Quand est-ce qu'on mord ?

Quand est-ce qu'on sort de la torpeur ?

Qu’on tord le cou de toutes nos peurs ?

Quand est-ce qu'on mord ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jordy 07/03/2013 13:02


Bravo, que de talents ! La groupe Téléphone ( pour les vieux comme moi !) aurait adoré ces paroles !! Mais il y a longtemps que plus grand monde ne parle dans l'hygiaphone. encore bravo les
artistes.

claudie turpin charre 28/02/2013 21:00


Publiée le 26,Stéphane hessel l'a écouté et s'est dit qu'il pouvait s'en aller, la relève des indignés est là. mais là question demeure: Quand est-ce qu'on mord???


 

SophiE 27/02/2013 17:47


Oui, bravo. Quand est-ce qu'on réagira, en effet puisque nous ne le faisons guère quand les chômeurs s'immolent par le feu ou que la SNCF "déplore" les 500 suicides  qui ont retardé les
trains en 2012?

Jean 26/02/2013 12:57


Un grand bravo aux trois auteurs !