Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 08:00

Sel.jpg 

 

Encore un peu de sel ?

Ysiad

 

 

« Passe moi le sel, Bébert »

 

Et ça continue, encore et encore, et c’est pas fini, y en aura toujours derrière. Du sel, Bébert, du sel… Non. De grâce. Ne plus jamais entendre ça. D’abord moi c’est Albert, pas Bébert. Je hais qu’on m’appelle Bébert, surtout au bout de trente ans de mariage. Trente ans. Faut être dingue, tout de même. De grâce, donnez-moi la force de lutter pour ne pas l’étrangler ! Qu’est ce qu’elle a foutu, la fin du monde ? Pourquoi m’a-t-elle fait faux bond ? Je comptais pourtant sur elle, pour qu’elle me la décale de mon champ de vision, Marceline. Une bonne fois pour toutes. Ben bon.

 

Et hop ! Le voilà, le sel, lancé façon discobole. Prends ça dans la tronche, Marceline, de la part de Bébert, et puis bonne année avec ! Flûte, elle a baissé la tête, pour une fois que je visais bien... Elle anticipe, maintenant. Pas de chance. Je te jure. La voilà qui sale, renfrognée, poignet lourd, et vas-y que je te saupoudre… Rien que ce geste me donne envie de lui filer des baffes. Peux plus la voir saler ses lentilles. Peux plus la voir du tout, d’ailleurs. Et puis avec le lard, question sel, ça devrait suffire. Ben non, faut qu’elle en rajoute une couche… Si seulement la fin du monde avait pu l’emporter, elle et tous ses maudits : Passe moi le sel, Bébert ! Bim ! Braooum ! Plus de Marceline ! Disparue, Marceline ! Engloutie dans les espaces infinis du philosophe ! Magie ! Abracadabra, trois tours de passe-passe, un petit croche-patte au bord de la falaise… Hop ! Grand bond dans le néant ! Fini, la sérénade du sel, le silence, ouais, à la place, un bon gros silence bigrement salutaire… Débarrassé d’elle à tout jamais, Albert ! Liiiiibre ! Planant au-dessus du monde les ailes déployées, sans personne pour lui mettre du sel dans les oreilles ! Plus de laisse, plus d’ordres, plus de tronche, plus rien ! Mais qu’est ce qu’elle a fichu, la fin du monde ? Elle a eu un empêchement, ou quoi ? Elle a loupé le coche ? Sa montre s’est arrêtée ? Elle a croisé un bug sur sa route ? Un dragon ? Une météorite ? Court-circuit de dernière minute ? Faille spatio-temporelle ? Dans quel couac est-elle tombée ? Y a eu un hic quelque part ? Elle a sombré où, la fin du monde ? Elle s’est égarée entre deux parallèles ? Dans quel hémisphère se cache-t-elle ? Et l’autre qui continue à saler comme une malade… Regardez-moi ça… Quelle mouche la pique ? Hou hou, fin du monde ! Rapplique ! Viens à mon secours, vite ! Fais quelque chose ! Fais en sorte que ça s’arrête ! On nous l’avait pourtant promis ! Des promesses, en veux-tu en voilà, jetées à la tête du premier imbécile, promesses à gogo, encore et toujours, la fin du monde est proche, le compte à rebours a commencé, faites vos valises pour l’au-delà, en voiture M’sieurs dames, on ferme les portières, montez par deux c’est plus facile, plus que trois jours avant la fin du monde, et puis n’oubliez pas : le changement, c’est maintenant… Promesses, belles paroles, slogans bidon : Grâce à la fin du monde, soyez définitivement débarrassé de votre conjoint!  Optez pour la fin du monde : LA solution radicale à tous vos tracas ! Tu parles ! Préposés à la passe du sel, unissez-vous ! Exigez la fin du monde ! Plus de Marceline, retrouvée morte sous un gros tas de sel, écrasée par une salière géante, tombée dans une crevasse de sel…

 

« Y’a plus de sel, Bébert. Faut penser à la recharger, la salière… »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Castor tillon 28/01/2013 04:17


Déjà, sur les radis, faut pas mettre de sel aux fanes.


Mais bah, vaut mieux en remettre qu'essayer d'en retirer. Et puis, avec un peu de chance, Marceline va faire une poussée d'hypertension fatale.

Jean 27/01/2013 03:31


Une histoire qui ne manque pas de sel. Bravo Ysiad.

Lza 24/01/2013 09:41


Oui mais, à la disparition de ladite Marceline, fera-t-il ce qu'a fait Gabin? Certains ne supportent pas l'absence de l'objet de leur haine.

le Belge 24/01/2013 08:22


En v'là une qui n'en manque pas! C'est enlevé! Sur le fond, ça me fait penser au roman (et au film adapté dudit) "Le Chat" de Simenon. Merci Ysiad!