Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 08:00

banquet.jpg

 

Le banquet

Corinne Jeanson

 

 

Ars - J'en peux plus, de l'air !

Her - Oui, la terrasse et son horizon valent mieux que ce banquet interminable.

Ars - J'en peux plus, et toutes ces vierges qu'on peut à peine regarder, avec leur nouvelle morale.

Her - C'était couru, je l'avais portant prévenu qu'il n'avait rien à y gagner.

Ars - Ça sert à rien de prévenir, regarde Cassandre. Mais t'as raison, on aurait pas dû les accepter tous. À douze on s'en sortait bien, on n'était jamais d'accord, mais on était une famille !

Her - C'était couru d'avance, on n'a pas les mêmes valeurs. Posèd en a avalé sa fourchette quand il lui a annoncé l'arrivée des autres.

Ars - S'il nous avait demandé notre avis.

Her - On aurait refusé s'il avait fait un vote démocratique.

Ars - Ses arguments sonnaient faux. Qu'on pouvait pas se passer des nouveaux venus, que l'époque voulait ça. Encore heureux qu'ils nous aient pas interdits l'hydromel.

Her - Quoique le vin de Diony, moi je préfère. Ah les gouttes de dieu !

Ars - Dommage qu'il ait fait alliance avec l'autre libérateur. Ça lui vaut rien toutes ces fadaises à Diony. L'amour, l'amour, l'amour. Ils ont plus que ça à la bouche. Regarde-les tous les deux affalés sur leur couche à se demander lequel des deux est le meilleur rejeton, lequel a le père le plus puissant.

Her - Ben, quand t'es né de la cuisse de Jupiter ou d'une Vierge...  Au fait, qu'est-ce qui se passe en bas ce soir ?

Ars - Ils ont trouvé 8 000 pièces d'or. Pour leurs insurgés.

Her - Au moins eux, ils font leur révolution. Nous on fait quoi ? Je te dis on est devenu des falots, des finis, dépassés qu'on est. Notre monde est foutu.

Ars - Disons que pour les pièces d'or, je leur ai soufflé l'idée.

Her - Beau coup, Ars !

Ars - Silence, en principe, j'ai pas le droit, délit d'initiés. Et ça fait partie du patrimoine, encore un truc que le vieux me pardonnerait pas.

Mag - Eh bien, les garçons, vous avez l'air maussade. T'as perdu tes ailes, Her ?

Her - Salut Mag. On parlait des tiens. Depuis que le boss les a acceptés à nos banquets, c'est mortel.

Mag - Petit massage des pieds pour vous détendre ? Quoique toi Her, avec tes sandales, pas facile de te délasser.

Ars - Non, le fils passe encore, mais le père ! Et ses inspirés qui se disputent la part du gâteau.

Her - Forcément, à chacun il a promis le meilleur : peuple élu, dernier prophète. Même son fils il l'a mis à contribution. Dieu unique ! Quelle plaisanterie !

Ars - Sauf pour ceux d'en-bas. Parce que le paradis sur terre, c'est bien fini. Je crois que je préfère les fêtes d'Hadès, au moins on sait à quoi s'attendre avec lui.

Her - Et surtout, sa femme est si belle, n'est-ce pas ? Si tu crois que j'ai pas vu votre manège. Méfie-toi d'Hadès, il a l'oeil. Enfin, si je pouvais prendre ta place, une seule fois !

Ars - Ah non, y a Sid qui se pointe, y manquait plus que lui. Salut, Sid ! Ça va ? Tu viens chercher la fraicheur sur la terrasse ?

Sid - La fraicheur est là. Inutile de la chercher. Je la porte en moi.

Ars - Ah oui, bien sûr, en toi. Ouf, il se tire. Parce que question jouissance éternelle, on a trouvé mieux. Merde, ça crame en-bas. Regarde là et là. Putain, cette fois-ci c'est les Grecs qui foutent la pagaille.

Her - Ça va nous l'énerver, le vieux.

Ars - Si au moins ça pouvait le mettre en colère, qu'on roule dans la boue son peuple.

Her - Il bougera pas le petit doigt, ils l'ont renié. Il oublie pas.

Ars - Ouais et nous on a récupéré le nouveau dieu et ses acolytes pour que Zeus se croit magnanime en l'acceptant aux champs élyséens. Bien fini pourtant sa toute-puissance, elle a glissé à l'Est et c'est pas fini. Si encore les vierges on pouvait s'en amuser.

Mag - Vous n'en avez pas assez de ressasser votre passé glorieux ! Vous êtes pathétiques. Regardez plus loin. Y a encore des peuples qui aspirent à vos polythéismes. Regardez. Salut Tian. Imposant non ?

Her - Oh toi, il faut toujours que tu guettes le mâle dominant, t'es prête à te mettre à ses pieds. C’est sûr qu’avec son potentiel de pratiquants, un empire à lui tout seul, ça va les faire trembler le dieu unique et ses prophètes. Ils vont rire jaune.

Mag - Vous savez de quoi parlaient vos dieux ce soir ? Si vous étiez restés, vous auriez pu entendre la grande nouvelle.

Ars - Quoi encore ?

Mag - Ils débattent sur l'idée d'accepter dans le Panthéon les dieux de HD 69830.

Her - Quoi ? H D comme Harley Davidson ? Si ça peut m'aider à voyager loin.

Mag - Hoshun Dakhan. Le système stellaire de la Poupe.

Ars - Ben voyons, y manquait plus que ça. Des dieux extraterrestres. Et nous on devient quoi ? Je vous le dis on est foutu. Le temps du rêve est bien fini. Bon qu'est-ce qu'on fait, on finit la nuit chez Hadès ? Tu nous accompagnes Mag ? T'auras bien deux copines à nous présenter en bas ? Parce que si notre monde c’est fini autant profitez tout de suite du nouveau...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kim Becher 23/01/2013 20:20


Je découvre à l'instant ce blog dont le principe de co-écriture et le talent des auteurs me plaisent beaucoup. Je reviendrai... Bonne continuation.


 


Quant à moi je ne perds rien à me faire un peu de pub.


http://leblogdelafilleauchomage.overblog.com/

Castor tillon 20/01/2013 17:34


BC. Pas comme Before Christ, mais comme Bras Cassés. Une belle bande.


Les dialogues de Corinne me mettent toujours en joie.

Lza 18/01/2013 16:27


Oui, ça ressemble plutôt à l'enfer...(de Jérôme Bosch.)

corinne 18/01/2013 09:38


Magnifique illustration, comme toujours


à quand un recueil textes / illustrations ?


je suis partante