Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 08:00

Jour---68.jpg

  Un plan d’Anthère

Castor Tillon

 

 

Dans le petit royaume, tout avait l’air paisible, les milliers de radars routiers gardaient un rythme de trois cents ravissants flashs par jour et par machine, l’argent rentrait à flots. Bref, la vie était douce, du moins pour le roi et la reine qui n’étaient pas gens à se plaindre.

Pourtant, en réalité, la couronne d’Anthère vacillait sur ses bases, le peuple était mécontent, et le peuple le faisait savoir : les sondages étaient catastrophiques. Au palais, le souverain, Phil d’Anthère, tombait de (relativement) haut, et Carrie, sa royale moitié, ne comprenait pas :

- Mais que leur faut-il de plus ? Il y a internet dans pratiquement tous les foyers, nous leur avons donné le travail qu’ils réclamaient à cor et à cri en leur offrant même une tranche supplémentaire en fin de carrière, et puis ils ont aussi, euh… d’autres avantages…  Enfin, dis quelque chose !

Le roi était préoccupé et de mauvais poil, il secouait les épaules en signe d’exaspération :

- Carrietta, ma mie, laisse-moi réfléchir. Pourquoi ne vas-tu pas jouer du luth ? Tu n’as pas une statue à te faire ériger par nos gens ?... Je me demande si nous ne devrions pas conforter notre position en mettant davantage l’accent sur les valeurs nationales, et en nous conciliant cette Narine, là… Elle a beaucoup d’audience dans les cabinets d’Anthère.

- L’ode aux rats, maintenant. N’importe quoi. L’apologie de la médiocrité. Tu ne vas pas en sortir grandi, mon pauvre ami.

- C’est un concept. Elle a Joanne d’Acre, et nous, nous fêterions Vercingétorix en entonnant le chant de la luette, qu’en dis-tu ?

- Je ne peux pas la sentir, et puis elle a une voix nazillarde. Elle est grasse. C’est mou, le gras de la Narine.

La conseillère royale fit son apparition, essoufflée et tremblante :

- Sire, le peuple est là, aux portes du palais ! Ils sont des milliers et scandent qu’ils n’attendront pas cent jours de plus pour vous vir… vous déposer. Rappelez-vous le cas Daffy : un énorme couac ! Sire ? Faisons-nous donner les chars ? Sire ? Ils sont lààààà

 

...

 

Là, là, mon chéri… C’était un mauvais rêve. Tu travailles trop, en ce moment, et tu devrais faire soigner cette molaire. Recouche-toi… Demain, nous allons nous pencher sur ce mode Tirelire de ton ami Facebouche, ne t’inquiète pas… Là, là…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Les 100 derniers jours
commenter cet article

commentaires

JeanLuc Lapoule 02/03/2012 07:10


ah qu'est-ce qu'on s'est bien fait ankylosé avec cette anesthésie de cinq ans...

jordy 01/03/2012 22:21


Coté zygomatiques, 1 partout Castor !! La dent au centre. Bravo. 

Castor tillon 29/02/2012 23:11


Merci à vous d'être venu(e)s rigoler avec moi. Profitons-en avant que le roi soit déposé.


                                
   


 

claude romashov 29/02/2012 19:10


Beaucoup se sont brisé les dents sur la couronne dorée de ce roitelet !

Lza 29/02/2012 15:49


Apparemment, nous sommes nombreux à avoir"une dent" contre ce décadent monarque. Et plus il ramène sa fraise, moins on le croque.