Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 08:00

Jour--29.jpg 

100 choses à faire ou à défaire pendant une campagne électorale

Mes résolutions et autres fantaisies du dimanche

par Franck Garot 

 

       

71.       constater que débat rime avec passe-plat

72.       s’étonner que l’école hôtelière ne délivre pas de carte de presse

73.       ne pas confondre urinoir et isoloir

74.       découvrir qu’il reste de la poudre à la Bastille

75.       remarquer qu’elle ne sert qu’au maquillage des danseuses de l’Opéra

76.       se dire que les candidats ont sûrement leurs réserves pour leur maquillage idéologique

77.       préférer la mer à la campagne


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Les 100 derniers jours
commenter cet article

commentaires

fg 11/04/2012 11:14


Oh que oui, elle remonte loin !


Les blogs balbutiaient à l'époque...

dominique guérin 10/04/2012 18:50


C'est ta faute, Franck, si tu ne ciselais pas tous tes aphorismes au scalpel... Et tu sais combien j'apprécie ton humour... elle remonte à loin notre histoire !^^


J'ai été cisaillée par l'approbation de Censuré lequel a été illico coupé, si bien que j'ai l'air d'une neuneu avec mes commentaires 13 et 14, sans intercalaire


Mais bon, je replace L'oligarchie des Incapables, parce que je ne m'en remets pas

Jean 10/04/2012 10:34


Ne pas croire ce que Garot dit. On a dû déjà te la faire celle-là, Franck !


(Pour les moins de vingt ans qui peuvent ne pas connaître : Garaudy : moine communiste égaré un moment et rentré dans le troupeau sur le tard)

Lastrega 09/04/2012 20:43


Celle que je préfère de Francky aujourd'hui (enfin c'était hier), c'est la 73. parce qu'elle me ramène à un drôle de souvenir. Bon, normalement ça se raconte pas parce que sur le coup, j'ai pas
trop rigolé surtout quand le "Suisse", il me semble que c'est comme ça qu'on appelle les gardes qui surveillent la cathédrale de Strasbourg, m'a passé une engueulade.. bon, j'y arrive. Je n'avais
que 8 ans et en me baladant dans la cathédrale (avec mon père que j'ai semé à un moment donné), j'ai eu une envie pressante et là, j'ai confondu... je vous le donne en mille, le confessionnal
avec là où on va d'habitude..


Honte à moi, mais qu'est-ce que j'ai rigolé quand j'ai lu la 73...


Bon, Francky, continue à nous faire marrer et si t'en as encore d'autres comme la 73, surtout ne te gêne pas...

Castor tillon 09/04/2012 19:14


Bon, ça c'est fait. Le texte, maintenant : je ne conçois pas les gesticulations politiques sans second degré. Bravo, Franck. Encore.