Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 09:47

maitre temps

A l'heure du remaniement, le grand horloger et quelques uns de ses fantômes 

 "L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer
Que cette horloge existe et n'ait point d'horloger."

Voltaire

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

Jean 16/11/2010 02:09



Et puisque le grand horloger de l'Elysée fait croire qu'en remaniant son gouvernement, une page est tournée sur les retraites, les citoyens qui ont usé leurs semelles sur les pavés pour faire
entendre leurs voix ont encore la possibilité d'abroger une loi inique en exigeant un référendum.


Alors, c'est là :


http://www.referendumretraites.org /



Jean 14/11/2010 15:53



Evidemment, si Voltaire avait connu Sartre, il aurait su que l'existence précède l'essence, et donc, que l'horloge précède l'horloger, et que, quand il n'y aura plus d'essence, on sera dans la
merde.


Alors chantons avec Gavroche, je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.


Belle image impressionnante, Patrick, de tous ces jumeaux avec le même nez, les mêmes lunettes, la même bouche, mais différents par les oreilles, voire les cornes.



Patrick 14/11/2010 13:24



C'était bien sûr une citation en trompe-l'oeil...



M agali 14/11/2010 12:17



Voltaire a souvent raison mais je crois qu'en l'occurence, il se plante. S'il y avait un horloger pour remettre les pendules de ce monde déboussolé à l'heure, on n'en serait pas là! 



ysiad 14/11/2010 11:54



L'horloge n'a point d'horloger mais elle a échappé à l'alcoolique écologique. C'est déjà ça.


Vive Voltaire. Et Madame de Lafayette.