Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 17:50

Le café se prépare pour les agapes partagées à l’occasion de " Nouvelles en fête " au Fontanil. Au même moment Sylvie Wesley est à l’affiche du bal des 500 avec un poème qui devrait en ravir plus d’un … Serez-vous de ceux qui iront de l’un à l’autre ?

Au secret 

 

Au secret de la nuit mon âme ourdit sa toile,

Tresse au fil des aveux l’écheveau de satin

A l’ombre des toujours où s’égare l’étoile ;

A la nuit de saphir j’ai livré mon destin.

 

Au secret du miroir où sombrent face à face

Tous mes rêves d’amour jetés au mascaret,

Sous un voile de sang qui jamais ne s’efface ;

Au miroir de cristal j’ai livré mon regret.

 

Au secret du silence altéré de tendresse,

Résonne à l’infini, mariée à ton respir,

Ma voix dont les accents s’habillent de caresse ;

Au silence des jours j’ai livré mon soupir.

 

Au secret de ton cœur une rose est éclose,

Calice de vermeil tissé d’un doux serment,

Au sein de ses replis la tendresse est enclose ;

A ton cœur langoureux j’ai livré mon tourment.

 

 

Sylvie Wesley est née le 6 octobre 1956 à Salon de Provence et commence très tôt à écrire. Après avoir poursuivi des études secondaires menant au bac de Lettres, obtenu un diplôme de sténo-dactylo-aide-comptable, mariée, demeurant à Orange depuis 1977, elle cesse toute activité littéraire afin de se consacrer à ses 3 enfants.

En 1998, hospitalisée d'urgence à la suite d'une embolie pulmonaire, elle réalise soudain que la vie ne tient qu'à un seul fil, et en 2000 décide de concrétiser son rêve en adhérant à l'Association poétique "La Pléiade", créée par Pascaline Dapvril-Andréaz, sise à Cambrai dont elle est membre administratif.

En 2001, elle obtient le 2éme Prix de poésie de la ville de Cambrai.

Depuis, sociétaire aux Poètes Français, (SPF) membre actif de l’Académie De La Poésie Française, (ADLPF) membre agrégé de la Société des Poètes et Artistes Français. (SPAF), elle publie dans diverses revues poétiques en France et à l’étranger et a obtenu entre autres :

Le Grand Prix de la Ville d’Angers 2004. Le Grand Prix de la Ville d’Orléans 2005. Le Grand Prix de la Ville d’Auriol 2005. Le Grand Prix de la Ville de Perpignan 2006. Le Grand Prix de la Ville de Nice 2006. Le Grand Prix de la Ville de Vaison La Romaine 2006. Le grand Prix du Manuscrit des Jeunes floraux de Vendée 2007 pour Côté Cœur. Le grand Prix de la Ville de Saint Rémy de Provence 2008. Le grand Prix de la Ville de Bollène 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Bal des 500
commenter cet article

commentaires

Régine 24/10/2009 19:21


Texte magnifique, je me laisse porter par les mots...Merci Sylvie.


Joshua 19/10/2009 20:02


Sylie Weslay a tissé son poème de fils d'or et d'argent et y a posé des diamants, c'est vrai. Mais il ne faut pas être trop dure Solange, tous les nouvellistes ne sont pas forcément poètes et tous
les poètes ne sont pas forcément nouvellistes.


Solange 19/10/2009 17:48


Depassage a sans doute  raison.La plupart des textes de maintenant ont l'insipidité des articles de journaux. L'on peut comprendre pourquoi devant la beauté d'un poème tel que celui-ci,
certains ne savent exprimer ce qu'ils ressentent.


depassage 19/10/2009 12:55


Une poésie précieuse mais pas pour des néophytes.Dommage !!!!!!!!!!!!!!


Solange 19/10/2009 11:39


Chaque mot est un rubis sur des vers de lumière.
Félicitations Sylvie Wesley