Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 13:30

Jacques Charlier est un artiste aux multiples facettes. La vie lui a donné rendez-vous aux quatre coins du monde Riche de nombreuses expositions, c’est en toute simplicité qu’il est venu nous jouer une de ses partitions…

 

Les Chemins d'Hier

 

Ne te retourne pas …

les larmes que tu verses

ne font que t'éloigner du temps qui fuit.

Elles ne font que t'enchaîner

à l'ombre des ombres

qui hantent les chemins d'hier.


Tu as beau piétiner sur ce qui fut naguère,

chaque vague, chaque souffle du vent est unique,

jamais rien ne revient, pareil à l'identique.


Hélas, chaque jour, tu répètes et répètes ces gestes,

qui te font croire être au même endroit,

entouré des mêmes choses,

sous un même soleil et nuages,

figés à tout jamais au rythme des saisons.


Cette beauté qui te ravit,

ces cris joyeux d'enfants,

ces crépuscules qui t'immergent

dans la félicité de la mélancolie,

tu n'y décèles pas les affres de la durée

qui les désagrège.


Dépliant et repliant sans cesse bagages,

tu t'obstines à ignorer le temps qui range, aligne,

dissous le réel et le rêve,

le puéril et le fugace,

nous donnant l'illusion

de tout pouvoir revivre un jour,

préservés des décombres et des ruines.


Aussi, détourne ton regard, il faudra bien t'y faire,

jamais rien ne revient.

ces rideaux de pluie, de neige et de lumière,

ces amours qui bousculèrent ta vie,

pourquoi nier qu'ils ne peuvent revenir ?


Préfères-tu donc marcher à l'ombre des chemins d'hier,

Te souvenir sans cesse de tes souvenirs,

Verser des larmes pour t'éloigner du temps qui fuit ?


 

Né à Liège en 1939, Jacques Charlier est un artiste autodidacte. Il est employé au Service technique provincial de Liège, puis professeur de graphisme à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège, ce qui nourrit sa production personnelle. Sa démarche est sous-tendue par une analyse critique du monde l'art, du marché et des différents courants dits d'avant-garde. A la recherche de la meilleure adéquation entre l'idée et le médium, il privilégie une approche pluridisciplinaire. Choisissant tour à tour la peinture, la photographie, la vidéo, la musique, l'écriture, la sculpture, les installations, la BD, la publicité..., l'artiste adopte avec la même aisance le langage des différents styles et époques.

Jacques Charlier participe régulièrement à des expositions personnelles et collectives tant en Belgique qu’à l’étranger. Il est présent dans de nombreuses collections privées, dans les collections des institutions belges (Communauté française de Belgique, musées d'art moderne d'Antwerpen, Brussels, Gent et Oostende) et françaises (Fracs Champagne-Ardennes, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Languedoc-Roussillon et Pays de la Loire) ainsi qu’au Musée d’Art moderne Grand-Duc Jean à Luxembourg.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Bal des 500
commenter cet article

commentaires

Herbert 08/11/2009 09:24


Cet artiste a un talent fou. Cherchez-le sur le Net et vous verrez. Prodigieux Jacques Charlier..


EmmaBovary 06/11/2009 16:10


"Aussi, détourne ton regard, il faudra bien t'y faire, jamais rien ne revient. "
...
Magnifique !
Un très beau poème plein de vérité et de simplicité...


Thomas 06/11/2009 09:32



Les chemins d'hier et son illustration méritent plus qu'un simple coup d'oeil. Mille Bravo à cet artiste talentueux aux multiples facettes.



Solange 04/11/2009 21:49


Voilà un beau parcours d'artiste. Ces deux oeuvres en sont l'illustration.


Joël 04/11/2009 13:40


La poésie n'est pas seulement dans les mots mais aussi sur la toile.