Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 08:00

Guerre-2-copie-1.jpg

 

La guerre, la vraie

Jacqueline Dewerdt

 

Un chien pleure dans la rue, juste sous sa fenêtre. L’homme frappe du poing sur la table.

- Nom de dieu, les salauds !

Il fixe sur l’écran de télévision les restes d’un avion calciné quelque part en Ukraine. Sa main va et vient sur la table, s’ouvre et se ferme comme pour broyer tout ce qui s’y trouverait.

- Bande de lâches!

Un moulinet du bras renverse le bol de café à moitié bu. Le bol roule, hésite au bord de la table, retenu par un pli de la toile. Il se fracasse sur le carrelage au moment où, sur l’écran de télévision, des habitants de Gaza fuient en hurlant. Nuages de poussière, maisons en ruine, voitures calcinées, trêve violée. Images de la foule. On enterre des morts. Gros plan sur un linceul. Le visage ravagé d’un enfant.

- Mais c’est pas de la guerre honnête, ça.

Dehors, le chien aboie, pleure, gémit. L’homme a bondi. Il se frotte les yeux, le visage, comme pour chasser les images dans sa tête. Du sang, de la terre, la chaleur, la poussière. Il tourne autour de la table. Il cogne. Il cogne des pieds, des poings, les chaises, le buffet, le mur. Il grogne. La guerre, c’est des soldats qui se battent. Des hommes, des corps d’hommes qui se voient, qui se sentent, s’affrontent, se cognent. Des soldats. La guerre. Champ de bataille. La guerre.

Mais bon dieu, va-t-il se taire se clebs ? Suffit pas que leurs poules viennent gratter dans mon jardin, que leurs pigeons mangent mes petits pois ? Suffit pas qu’ils laissent grainer les chardons et pousser le liseron ? Suffit pas qu’on soit au tribunal depuis des dizaines d’années parce que leur grand-père avait grugé le mien en déplaçant la borne du champ? Suffit pas qu’il fasse courir des rumeurs sur mes enfants ? Ah ! Ils veulent la guerre ? Ils l’auront ! La guerre, la vraie.

A la télévision, Stéphane Bern présente son émission « Les plus beaux villages de France ».

 

Brève, 22 juillet 2014

Un conflit de voisinage dégénère : un homme tué avec une fourche. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Brèves revisitées
commenter cet article

commentaires

Marie-Claude 25/08/2014 13:14


Impitoyablement revisitée, une certaine mocheté du monde.

Danielle 26/07/2014 08:43


Hélas, ainsi va le monde aujourd'hui !