Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 13:00

odeur du book3

 

Appel aux amis parisiens

 

La librairie l'Odeur du Book, située depuis plus de dix ans dans le XVIIIe arrondissement de Paris (au 13 rue Ramey) est sous le coup d'une procédure d'éviction qui menace son existence.

En effet, l'immeuble dans lequel se trouvent les locaux de l'Odeur du Book fait l'objet d'une opération de rénovation engagée par une société publique dont la commune de Paris et le département de Paris sont principalement actionnaires.

Seule ombre au tableau : il n'est proposé, en l'état actuel des choses, que 20 000 € d'indemnités pour la librairie, ce qui compromet tout simplement une poursuite d'activité au sein d'un autre lieu. Pourtant, les estimations qui avaient été faites, pour l'éviction des trois locaux commerciaux qui existent dans l'immeuble, s'élevaient, elles, à 400 000 €… Le libraire s'explique :

La Mairie de Paris entamera bientôt une procédure d'EVICTION à l'encontre de l'Odeur du Book, librairie de quartier, spécialisée dans les sciences humaines et les ouvrages en langue italienne, installée depuis plus de 10 ans au 13, rue Ramey, Paris XVIIIe.

Cette opération immobilière se fera par le biais de la SOREQA (Société de requalification des quartiers anciens) chargée des travaux de rénovation de l'immeuble. La SOREQA est une Entreprise Publique Locale, dont la COMMUNE DE PARIS et le DEPARTEMENT DE PARIS détiennent respectivement les 23% et 55% des parts. La vocation de la SOREQA étant "d'améliorer la qualité vie des habitants", elle a pour mission "l'accompagnement social des ménages", "sans oublier la prise en compte des activités commerciales et économiques et des stratégies de développement à l'échelle du territoire". Cela se fera "par (...) la mise en place d'actions sociales adaptées aux besoins des habitants, l'animation de la concertation, en bref par une contribution à la revalorisation général du cadre de vie".

Le maintien de la librairie dans les locaux n'a pas été pris en considération. Ni la SOREQA ni la Mairie de Paris n'ont envisagé de solution de relogement. Aucun dispositif d'aide à la réinstallation n'est prévu, hormis une indemnité d'éviction dérisoire. L'avis d'enquête publique, en libre consultation à la Mairie du XVIIIe de début janvier au 8 février 2013, estimait le coût des évictions à la hauteur de 400.000 euros pour les trois locaux commerciaux, alors que l'indemnité qui nous a été proposée est de moins de 20.000 euros (somme totalement irréaliste par rapport aux prix du marché). Cette opération entraînerait donc la fermeture de l'Odeur du Book.

Face à une telle situation, la librairie tente d'interpeller les élus locaux. Une pétition a été lancée  pour aboutir à une nécessaire prise de conscience.

 

odeur du book

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

Libraie l'Odeur du Book 24/06/2013 16:58


Bonjour,


Merci beaucoup d'avoir relayé l'information! Nous trouvons votre photo magnifique. Serait-il possible de la publier sur notre site? Bien cordialement, Morena Negri e Eric Meary

Lza 22/06/2013 09:43


Moi de même!

paniss 21/06/2013 16:45


a signé...

Yvonne Oter 20/06/2013 21:46


Il n'est pas nécessaire d'être parisien pour se sentir concerné par une mauvaise action.


J'ai donc signé la pétition, de ma France profonde.


Rien ne vous empêche de faire de même !