Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 11:39

Concours-2012-selection1.jpg

 

Territoire de fuite et de poursuite, de refuge et de grabuge, de tentation et de répulsion, de croyance et de défiance, de perdition et de révélation, d'anéantissement et de renaissance, le bois est un fabuleux révélateur de fantasmes. Qu'il s'y réfugie ou qu'il s'en échappe, l'homme y brasse ses peines, ses peurs, ses humiliations ; il en fait le dépôt de ses souffrances et y consigne ce qu'il ne s'explique pas.

Le romancier, le poète, le dramaturge, le philosophe y trouvent matière à éclaircir leur rapport à l'inconnu. Chacun a des talents à faire croire aux elfes et aux loups, à chanter l'oubli et l'abandon, à discourir sur la séduction et la servitude, à braver les interdits et à se concilier les puissances invisibles.

Les uns et les autres savent que la peur est un fabuleux excitant de l'imagination et que figurer l'effroi

est un des moyens pour soulager une tension interne, une manière singulière de donner corps à l'angoisse pour lui faire lâcher prise. Pour autant, certains se laissent emporter par ce qu'il y a de plus inquiétant en eux au risque de libérer une sinistre et mortelle violence, au risque de se perdre aussi.  La grande affaire de l'écriture n'est pas tant de débusquer et d'expulser ce qui fait mal mais de permettre à la pensée de sortir du bois touffu de la plainte et du ressentiment et de saisir l'opportunité de côtoyer autrement les anges et les démons, bref de mettre en jeu le désir et ses désordres pour en faire une force d'expansion créatrice.

Quel que soit le sentiment d'irréalité qui émane d'un texte, quel qu'en soit l'enchantement, la musicalité ou la fulgurance des images, le lecteur va vers ce qui l'atteint. Qu'ils éprouvent du plaisir ou de l'embarras les membres du jury ont chacun leur manière de s'en débrouiller. Cela ne va pas sans renoncements et frustrations. C'est ce qui fait la richesse d'un palmarès.

 

Voici les titres par ordre alphabétique des nouvelles sélectionnées pour cette onzième édition :

1955

Ces yeux là

De menthe et de thym

Elle court

Facture salée

Fille de pute

La table en formica

La valise de Pierre

Le fiancé de l’écorce

Love me tender

Nouveau régime

Pelle du saigneur

Retraite dorée

 

Bonne surprise : cette année encore, ce sont treize nouvelles et non pas douze qui ont été retenues. Nous reviendrons les jours prochains sur les étoilés qui n'en sont pas. Un grand merci encore à tous les participants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Concours de nouvelles 2012
commenter cet article

commentaires

Duranton Marie-jo 01/09/2012 10:13


Un grand bravo à tous les lauréats! avec un petit pincement au coeur, mais je ne renonce pas!


La liste des titres me fait déjà rêver et j'ai hâte de lire ces histoires courtes, qui en quelques pages, savent nous bouleverser.


Cordialement


Marie-jo D

joël H 31/08/2012 22:25


Vos louanges me rendent encore plus triste de ne pas en être... et me donnent l'envie de participer encore.

Marlène 31/08/2012 22:02


J'ai hâte de partir à la découverte des textes dont je ne doute pas qu'ils m'enchanteront.... Bravo à tous les lauréats !!! 

ysiad 31/08/2012 19:45


Je partage tout ce qu'a dit Dominique sur le recueil, c'est un vrai livre avec une belle couverture en couleur, des présentations aérées, le titre de chaque nouvelle tient sur une page seule, et
ensuite le texte, (c'est assez rare pour être signalé), la typographie est très agréable, les paragraphes marqués; les membres du jury donnent en quelques lignes leur impression sur les textes
qu'ils ont lu, l'expérience qu'ils en ont retirée, le maître d'oeuvre y laisse un mot qui résume l'esprit du concours. C'est un bel objet que l'on garde précieusement dans sa bibliothèque. Je
crois que j'ai tout dit et que je pourrai me taire le 13 octobre et profiter de la musique.

Argiopa 31/08/2012 19:31


Bonjour, Monsieur,


Merci pour cette possibilité de correction ! Je n'osais pas vous le demander...