Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 12:30

Chantoizeau2.jpg

 

Je vous écris du chemin de Chantoizeau où les merles persifleurs se taisent à mon approche. C’est un chemin creux abrité de lourdes frondaisons qui se rient de la lumière. Seules quelques flaques s’éclaboussent de soleil. Dans la boue séchée se grave le pas des chevaux. J’écoute dans le silence troublé d’insectes, les souvenirs d’enfance. La pêche aux gardons dans l’étang tout proche, les ballades avec le curé en vélo et mes mollets de coq lacérés d’orties par les gamins cruels. Et aussi le jeu de cache-cache pour débusquer les amoureux. Cher chemin où j’exerçai mes vers présomptueux, la besace pleine de noisettes parfumées, tu es resté immuable dans ma mémoire et dans celle des fées.

Claude Romashov

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Photo Explorer
commenter cet article

commentaires

LaurenceM 28/08/2013 14:37


Ecouter ses souvenirs d'enfance qui bourdonnent, un bien joli programme pour les vacances

Yvonne Oter 24/08/2013 22:28


Moi, j'en connais une qui nous enchante par ses écrits pleins de poésie...

Lza 24/08/2013 14:41


Il y a plus de fées qu'on ne croit, mais elles ne se montrent que rarement...

Liliane 24/08/2013 12:53


Ha, il y a des fées par là-bas ?! Dommage qu'elles vivent souvent bien cachées....