Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 10:30

Hors-piste.jpg

         

Il y a un Belge qui cafte. Un drôle de type ce Belge.Le genre à faire mousser la bière plus que nécessaire et à s'accrocher au comptoir jusqu'à pas d'heure. En plus, le mec, il a pas de vrai nom. Le Belge, c'est tout. Au café, on sait toujours à qui on a affaire et un gars qui se présente comme Le Belge, c'est pas clair. Faut dire que j'en connais au moins deux des Belges et ils sont jamais d'accord, alors imaginez la scène s'il s'en trouve un pour dire qu'il est Le Belge. C'est comme les deux frères de là-bas, ceux qui font du cinoche, va savoir ce qui resterait de leur fraternité si le Jean-Luc se pointait avec un OK, salut les gars, c'est moi Le Dardenne... Bon, j'ai vérifié : Le Belge c'est pas un cousin ni un contrôleur, pas même un testeur, non, c'est rien qu' un  mouchard, un fouineur qui dénonce pour compenser. Faut faire gaffe avec ça. La délation, on sait bien que ça amène toujours des nuisances. Je sais pas ce qu'il trouve à redire au café, Le Belge. Le problème, c'est qu'il commence à contaminer la clientèle avec ses insinuations. Il est malin avec ça. Il besogne comme les taupes, en lousdé. Même les plus fidèles brebis en viennent à douter. Pas plus tard qu'hier encore, on avait une cliente, une Dame tout à fait honorable, attentionnée et plaisante à regarder, un peu sorcière mais pas querelleuse pour deux sous, et bien ne voilà-t-il pas qu'elle s'est mise elle aussi à pinailler, à prendre la mouche, à imaginer des choses, à élucubrer, à chercher anguille sous roche... L'autre, il rit sous cape, il accumule des indices qui tendraient à prouver que et à établir que... à s'établir oui, en lieu et place du patron, c'est ça qu'il veut ! Il est prêt à toutes les bassesses, toutes les ignonimies ! Il rameute, il embrigade, de plus en plus d'étrangers affluent au café, des chinois, des russes, des nomades... Il veut ma tête ou pire me la faire perdre comme ça il aura rien à débourser, l'affaire sera réglée par des spécialistes. Mais là, il se met le doigt dans l'oeil, Le Belge, j'ai prévu l'entourloupe, ce matin  je me suis présenté d'office à la consultation pour les nerfs et j'ai décrit la situation sans rien dissimuler. Ils ont l'habitude là-bas, on peut pas leur raconter n'importe quoi. Ils ont ouvert grand les yeux et opiné du chef. Ils m'ont emmené dans une petite chambre particulière pour me reposer de mes émotions et promis de faire le nécessaire. Le Belge, il a qu'à bien se tenir, ils l'ont à l'oeil.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Photo Explorer
commenter cet article

commentaires

un troisième Belge 30/06/2012 16:05


Bof, Soljenitsyne.

Claude le Jazzman 30/06/2012 13:22


Marcel Rufo !

Un autre Belge 30/06/2012 11:08


Plutôt le regard à la Guislain moi que je dirais.

Lastrega 28/06/2012 23:37


Un regard à la Sigmund... quand il était très âgé.

Lza 28/06/2012 11:48


Les yeux sont inquiétants, c'est vrai. Il n'y en aurait qu'un, ce serait celui de Moscou, ou celui qui regardait Caïn jusque dans la tombe..