Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 08:00

Les-toros.jpg

Et si, avec Annie, nous écoutions Jacques Brel nous conter le dimanche des taureaux...

en compagnie d'un crocodile pour donner le change à Ysiad...

croco-Ysiad.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Poètes et rêveurs
commenter cet article

commentaires

jean 23/12/2010 02:59



Oui, j'aurais pu dire "Qui fait tort au vache" mais cela n'aurait plus eu de rapport avec la chanson du grand Jacques Brel.



Lavachekiri 22/12/2010 21:07



C'est élégant cette réflexion, c'est frais, c'est léger, c'est printannier. Tous les égoûts sont dans la nature.



Jean 22/12/2010 15:27



Cornes et liens. Beau jeu de mots qui fait tort aux cocus.



ysiad 20/12/2010 13:21



Y a pas à dire, la musique au café est excellente. Et les crocodiles n'ont pas tous les yeux jaunes, n'en déplaise à Madame Pancol.


Quand Jacques Brel règle son compte à la corrida, ça fait du bien à attendre.