Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 09:00

celebration-touray.jpg

 

Pour lire cette chronique, merci de laisser un message au barman ; il le transmettra à l'auteur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Les grands oubliés
commenter cet article

commentaires

Castor tillon 28/01/2012 02:12


Jean-Claude, tu me dois un kit de zygomatiques. J'enverrai la facture à Patrick.

Jean 23/01/2012 02:59


Pour Louise Labé, ce qui est arrivé est beaucoup plus comique que de la faire passer pour un homme. Une sorbonarde distinguée a prétendu récemment qu'elle n'était qu'une créature de papier et que
ses sonnets avaient  été écrits par des poètes mâles lyonnais en goguette. Pris individuellement, ce qu'ils ont écrit sous leur nom n'a jamais cassé trois pattes à un canard, mais en s'y
mettant à plusieurs, ils ont pondu un véritable chef d'oeuvre. C'est à crever de rire.

Lza 22/01/2012 17:23


Je crois qu'il y en a quelques autres: Louise Weiss, première bachelière,en France, les suffragettes anglaises, et bien d'autres.Mais pour Louise Labbé, qui a écrit de fort beaux poëmes, j'ai
entendu qu certains prétendaient que c'était un homme. Evidemment, une femme serait incapable d'écrire si bien!


 Quand à Edith, de Nantes, je crois savoir qu'elle fut révoquée pour insubordination et mauvais esprit.

Jean 21/01/2012 15:02


Lza, confondriez-vous par hasard Jehanne d'Arc, Jehanne Hachette et Edith de Nantes avec Louise Labé et Louise Michel, les véritables défenderesses des droits de la femme ?

Annick Demouzon 21/01/2012 13:57


On n'étudie plus l'Histoire à l'école et à peine au collège. Ce texte est-il à mettre entre toutes les mains, histoire de les initier? Ou cela sent-il le souffre?