Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 08:00

Bivouac.jpg

 

Alors que la nuit approche de tous les côtés

Il y a cet oeil de diamant noir qui se détache du coeur de la chair

Il tient à distance l'ombre de l'homme pourchassant la laine

Et tandis que la bouche se perd dans le lacis des veines mordorées

Et que le sablé du lait épanche une gorge souveraine

A l'instant du dernier souffle

Quelques gouttes de bonheur embrasent la terre

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Image In
commenter cet article

commentaires

jean 16/06/2012 12:04


Magnifique poème pour une splendide photo. Merci barman.

Lastrega 15/06/2012 08:18


Beau, sombre et élégant comme un chant désespéré... et splendeur de l'image. BRAVO l'artiste !