Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 08:00

Pas-facile-Dewerdt.jpg 

Comme Patrick Ledent, Jacqueline Dewerdt-Ogil a contribué activement à l'épopée des 100 derniers jours. Elle publie aujourd'hui un livre-témoignage sur son engagement humain et sur sa façon de prendre place avec l'autre dans la vie.

 

Pas tout facile la vie

Des clowns chez Emmaüs

Jacqueline Dewerdt-Ogil

Préface de d’Anne Saingier

Postface de Montserrat González Parera

 

 

 

Pas n’importe quels clowns. Clown-analyste, clowno-formateur, tels sont les titres de celui qui embarque l’auteur vers dix années d’une aventure exceptionnelle avec « La Bande à Léon » troupe de clowns composée de compagnons d’Emmaüs.

Il s’agit bien de compagnonnage en effet dans ce récit à deux voix. Sous forme de journaux croisés, l’auteur nous fait partager les bonheurs et les tourments qu’elle a vécus au sein de la troupe. Les portraits de ces hommes que la vie a poussés en marge de la société nous font toucher du doigt la fragilité des destins individuels, mais aussi la force de la création collective. Compagnons d’Emmaüs, L’Ancien, Le Grand, La Flèche et les autres deviennent clowns. Parce qu’on fait confiance à leur talent, ils créent des spectacles dénonçant les travers de la société qui les a rejetés.

Par touches discrètes, l’auteur donne à entendre les échos que la vie des compagnons réveille en elle. Comme s’il s’en était fallu de peu qu’elle aussi, que vous aussi. Comme si certains avait juste raté le mauvais virage au mauvais moment.

 

Licenciée en lettres, Jacqueline Dewerdt-Ogil renonce à l’enseignement pour se former au conseil conjugal à l’AFCCC (Association Française des Centres de Consultations Conjugales).

Elle exerce cette fonction en centre de planification. Parallèlement, elle met ses compétences et sa sensibilité au service d’associations engagées dans l’humanitaire, le social et la vie culturelle. Elle consacre désormais de plus en plus de temps à l’écriture.

 

Aux Editions L'Harmattan, 234 pages, 23 €

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans chroniques littéraires
commenter cet article

commentaires