Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 19:20

Attables.jpg 

Le soleil s'en est allé et les pluies d'automne arrosent la Chartreuse. La fête est terminée et les  auteurs de Fêtes et défaites sont à des milles du café. Il y a les souvenirs bien sûr qui nous reviennent avec une formidable acuité, les coups d'éclats, les joies et les tristesses, les conversations à bâtons rompus, les mots mis en lumière, la langue du poète, gourmande et flamboyante,  tout cela nous ramène furtivement sur les traces du bonheur...   

C'était samedi 15 octobre 2011 au Fontanil 

Quatre joueurs attablés d'Alain Emery

Nouvelle lauréate lue par Françoise Vergely, musique de Gilles Bishoff

Attables-2.jpg

Attables-3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Concours de nouvelles 2011
commenter cet article

commentaires

Laurence M 22/10/2011 10:30



je ne sais pas pourquoi la phrase qui commence par " j'ai été très heureuse ... "apparait en petits caractères, loin de moi l'idée de minimiser mon émotion !



Laurence M 22/10/2011 10:28



" J'ai été très heureuse et très émue d'entendre toutes les nouvelles que nous avions choisies, mises en voix. Si c'est un beau cadeau pour les lauréats, bien sûr, c'en est aussi un pour les
jurés , un peu comme une ... récompense ( nous avons fait les bons  choix ! ) La soirée au Fontanil m'a aussi permis de vivre de  belles
rencontres et de joyeuses retrouvailles et puis, le barman était parfait ! Un grand merci à lui pour la qualité de l'accueil, on ne le dira jamais assez, très , très chaleureux ..."



Dominique 21/10/2011 14:53




Ça y est… j’y suis enfin allée ! Mon obstination de calipsoïste fervente et récidiviste a été récompensée. Et ce 10ème anniversaire -un vrai cadeau- fut à la hauteur des promesses
du barman. Le soleil convoqué au-dessus du massif de la Chartreuse n’a pas lésiné, côté rayons. Décor superbe pour l’accueil extérieur.



Quant à l’accueil intra-muros, que du bonheur !



Au rendez-vous de Patrick, les heureux lauréats, les valeureux jurés, les talentueux animateurs se retrouvent autour de petites tables rondes joliment juponnées. On se présente, on échange
quelques mots et des sourires, on s’observe un peu, on est très sages, l’ambiance est feutrée, le silence bourdonnant… Ensuite tout s’enchaîne en tableaux alternés, la salle s’échauffe,
participe, s’amuse, s’émeut : c’est jazzy –un grand bravo aux musiciens et à la chanteuse punchy pour leur virtuosité-, ça slame avec un poète des mots tout à la fois drôle, féroce,
attendrissant, on écoute un trio de lecteurs-comédiens très investis donner vie aux nouvelles qu’on retrouvera plus tard dans le recueil 2011 pour approfondir le plaisir de leur découverte, on
reçoit son Calipso + son Quadrature (pour moi, « Haut les filles » de Calouan) + une enveloppe-surprise, le tout enrubanné de bolduc festif, on déguste des douceurs salées et
sucrées : arrosées, comme il se doit… On sympathise, on rit, on toaste car, à Calipso, pas de demi-mesure : pour Alain Emery le top n°1 du cru 2011, c’était pile le jour de son
anniversaire… Alors, vous pensez bien…



Je pourrais continuer encore ainsi dans cette veine euphorique. Mais je laisse aux autres « fêtards » - quasi des amis maintenant - le soin d’apporter
leur propre éloge panégyrique parce que, franchement, quelle chouette soirée.



Hégésippe 21/10/2011 14:18



Un intense
moment d’amitié partagée. Comment qualifier autrement cette merveilleuse soirée d’automne au Fontanil ?


Calipso, je
savais déjà, pour avoir eu la chance de le vivre, que c’était une occasion rare, mêlant dans une alchimie magique émotions artistiques, sourires, chaleur humaine. Une remise de prix avec un
supplément d’âme.


Alors dès
l’annonce du thème retenu pour cette année, pour moi, comme sans doute pour beaucoup d’autres, cela a été la fébrilité, la recherche du texte qui conviendrait qui pourrait émouvoir ou séduire le
jury, puis l’espoir de voir ce texte remarqué. Je comprends la déception de ceux qui n’ont pas eu le bonheur de cette sélection, elle devait être à l’aune de notre joie, à nous, les heureux
élus.


En ce samedi
matin d’octobre, un soleil resplendissant nous annonçait déjà que la soirée serait radieuse. La route conduisant vers Le Fontanil paraissait moins encombrée qu’à l’habitude, plus rieuse aussi,
encadrée de ces montagnes douces que sont le Vercors et la Chartreuse. Un nouveau pont, inexistant sur ma carte routière, semblait avoir été jeté sur l’Isère, rien que pour faciliter notre
arrivée. A peine débarqués de voiture, c’étaient les exclamations, les retrouvailles de ceux que l’on avait quittés l’an dernier, ou les rencontres d’amis, virtuels jusque-là, et qui soudain
retrouvaient toute leur réalité humaine. L’accueil du barman, des membres de son association, il n’est pas besoin de le décrire. Rarement, j’ai pu ressentir aussi vite, et de manière aussi
naturelle, la chaleur d’une poignée de main, d’un simple sourire, d’un mot de bienvenue. Puis il y eut la magie de cette soirée d’exception. Qu’en retenir ? Tout, dans une harmonie de notes
tendres ou joyeuses, d’émotions pafois vives, parfois contenues, d’expressions où la justesse le disputait à l’authenticité. Quelques images resteront longtemps dans mes souvenirs : ce
dialogue entre slameur virtuose et un bambin contestataire ; les pétillements dans les yeux émerveillés, les chuchottements, les confidences; des arômes de fleurs et d’herbes qui nous ont
permis de célébrer, une fois de plus, l’anniversaire du plus gracieux des plantigrades ; la nuit étoilée de Chartreuse sur la route du havre de paix où nous accueillaient Martine et
Jean-François avec leur gentillesse habituelle. Et bien sur, le recueil, réalisé avec perfection, qui nous permettra de découvrir et de redécouvrir ces textes enchanteurs.


Pour tout
cela, et pour bien d’autres choses encore, il n’y a qu’un seul mot : « Merci ». Et un souhait, que les années prochaines à Calipso soient tout aussi merveilleuses, avec l’espoir de
pouvoir vivre encore, au moins une fois, cet immense plaisir de la fête.



Laurence M 20/10/2011 23:16



Quelles belles photos et quels bons souvenirs ! Une soirée magique, vraiment ....