Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 08:00

Pecheur.jpg

 

Alors, ça mord ?

Jacqueline Dewerdt

 

Un brave pêcheur du dimanche,

Sérieux et fier de ses prouesses,

Pêchait, comme il se doit,

Ayant fait à sa belle de splendides promesses.

Un pied en avant et le poing sur la hanche,

Ne prenant garde au froid,

D’un œil distrait il surveillait sa ligne.

Il savourait ce moment de bonheur

Et songeait à son meilleur ami, homme digne

Connu pour la qualité de ses aquariums.

Ce point séparait nos deux hommes.

Petit détail, de l’avis de notre pêcheur.

L’un, de l’autre, admirait la science,

Quand son ami de lui vantait la patience.

Or donc, tout à ces belles pensées,

Notre homme ne voit pas le bouchon s’enfoncer.

Alerté par une secousse dans la main,

Il s’ébroue, se redresse, réalise soudain

Que s’annonce dans l’eau une prise de taille.

Bien ferme sur ses deux pieds,

Il s’apprête à livrer bataille,

Le visage sérieux et le corps cambré.

L’animal vigoureux ne se laisse point faire.

Le pêcheur n’est pas né de la dernière pluie ;

Lui, devant ce combat se sent à son affaire,

Respecte et admire l’invisible ennemi.

Il tire et lâche.

Il s’arcboute et soupire,

Doucettement, relâche.

Derechef fermement il tire,

Aperçoit un poisson orné de belles taches.

Intrigué, d’efforts il redouble,

Car pour si peu il ne se trouble.

Ce n’est pas là chose facile,

Mais notre homme, nous l’avons dit, est très habile.

Par ruse et par force, il gagne le dur combat

Et se retrouve devant un gros piranha.

D’une main ferme il s’en saisit,

En veut retirer l’hameçon

Mais aussitôt, pousse un grand cri.

De son doigt l’animal a coupé un tronçon

Et la bouche pleine dit d’un air tendre :

« Mon bon monsieur, tel est pris, qui croyait prendre. »

 

 

Brève, 4 juin 2014

À Saint-Dié-des-Vosges, un pêcheur a remonté un piranha au bout de sa ligne. Au moment d’être retiré, le poisson l’a mordu au doigt. Hypothèse des spécialistes : le propriétaire de ce poisson l’a sorti de son aquarium et l’a relâché dans l’étang.»

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Brèves revisitées
commenter cet article

commentaires

Lza 06/07/2014 18:02


On peut aussi pêcher une tortue carnivore, ce n'est pas très sypathique non plus;

Yvonne 06/07/2014 09:31


Ah ! L'air tendre du piranha ! 


Savoureux, Jacqueline !

danielle 06/07/2014 08:39


Tes est mordu qui croyait mordre ! Une fable digne du bon monsieur La Fontaine