Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 21:29


En attendant la remontée en surface du "Pythagora" et de son équipage emmené par le capitaine Alvarez, voici un petit divertissement avec Les Frères Jacques et leur chanson "Général à vendre" entendue ce matin sur France Culture dans l'émission "Affinités électives" consacrée à Clarisse Herrenschmidt et son livre : "Langue, nombre, code" (Podcast :  http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10346.xml )

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

Schlabaya 07/03/2009 11:51

Super chanson, décalée, drôle, elle me rappelle celles de Boris Vian dans le style.

Léonie Colin 07/03/2009 10:09

Nous avons, semble-t-il, les mêmes affinités électives :)

Lastrega 06/03/2009 23:54

C'est quoi ce "ON" de généralité... Vous parlez pour vous, sans doute, cher Jean-Pierre, parce que nous, ON est jeunes, puisqu'ON a tuitan... pas vrai Patrick ?Mais j'aime bien cette métaphore "l'argent qui habille notre chevelure". Oui, oui, c'est même très joli ça. Poète, va ! Allez, je ne vous hais point, et même, je vous pardonne, puisque vous me ravissez !

Jean-Pierre 06/03/2009 21:12

Merci, Patrick pour ce petit intermède. Il nous ramène quelques décennies en arrière, dont on ne veut pas connaître le nombre pour ne pas voir l'argent qui habille notre chevelure...

Lastrega 05/03/2009 22:44

Très très intéressant. J'apprends à l'instant même que les paroles de cette chanson, interdite par le Général de Gaulle, ont été écrites par Francis Blanche. Et les Frères Jacques... un vrai bonheur que de les réentendre. Merci Patrick pour ce délicieux entracte sous de si belles couleurs.