Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 18:35


Un petit divertissement ce soir au café. Ysiad nous raconte combien il est difficile pour un ancien haut fonctionnaire de poursuivre son œuvre …

 


Viens voir Papa, mon poulet. Tu sais combien Papa t’aime, lui. Papa te pige au quart de tour, mon mignon, c’est pas comme ta Maman qui te rationne honteusement. Une virago sans pitié. Jamais rien compris aux bêtes. C’est pas comme moi. Poulet poulet poulet ! Comme il est beau le poulet de Papa ! Non. D’accord. Tu n’aimes pas quand Papa t’appelle Poulet. Tu as raison. C’est pas beau, poulet. Papa doit t’appeler Sumo. Oui, mon trésor. J’obéis. Comme il est mignon le trésor de Papa. Oui, mon coco. Pardon, pardon, pardon. Mon Sumo. Viens voir ce que Papa a déniché pour son Sumo sur Wanimo. Heureusement que Papa s’est mis à Internet. Tout le temps branché, Papa. Surf à fond les manettes à l’affût d’une promo. Tous les cadeaux qu’on trouve sur Internet pour son bichon mignon. Un nouvel os en peau de buffle, certifié écologique. Absolument. Et des baballes en hochet. Oui mon chéri. Tout ça pour toi. Et une vraie niniche en plumes d’autruche bien douillette et moelleuse. Ouais. Rien n’est trop beau, tu le sais. C’est bien. Lèche la main de ton grand Papa Jacquot. Comme je t’aime, mon bon bichon. Mords bien ton bon nonos de bubuffle. Ouais. Vas-y à fond, c’est bon pour tes canines, comme lorsque Papa mordait dans de bons poulets gratuits offerts par la Mairie de Paris. La faim, je sais c’ que c’est. Et après le bon nonos, qui c’est qui va avoir sa bonne sousoupe ? C’est Sumo ! Et ouais ! Ha ha ! Jacquot est un grand ami des bêtes et des bichons maltais. Jacquot était aussi un grand ami des Français. Tu sais que maintenant, mon Sumo, la moitié de la France regrette le grand ami des Français qui tapait goulûment su’l cul des vaches durant la foire annuelle aux bestiaux en s’enfilant du sauciflard ? Et ouais. C’est la vie. Maintenant, Jacquot, il a son bichon et il a Wanimo et il compense et voilà. C’est la vie. Viens sur ton grand Papa. Là. Regarde tous les beaux produits sur Wanimo. Sans compter que c’est l’avalanche de prix en ce moment. Regarde-moi ça. Putain, font du rab sur les oreilles de porc. Tout s’écroule comme les cours de bourse. Ha ha. L’orgie. 15 kg de Royal Canin plus 5 kilos gratos. Et des sticks Porks en packs de six à prix sacrifiés. Je te commande 3 kilos de stick Porks. N’empêche que ça a l’air vach’ment bon, ces sticks Porks. J’en goûterai avec toi. Livraison gratuite. On va s’en met’ jusque là. Y a aussi des matelas glamour ouate et des bonbons à la menthe pour rafraîchir l’haleine et des nouveaux cirés. Idéal contre la pluie qui mouille. Trois tailles, existe en écossais. Ah la la. Ecossais ou uni ? Zat is the Kouechtione. Va pour l’écossais. Ouais. Et un sac à roulettes pour quand on partira en voyage avec Maman si elle nous prend pas la tête avec ton régime. Elle fait rien que nous embêter, Maman. T’as pas besoin de faire de régime, toi.

- Jaaaacques !

- Présent, Bernadette.

- Tu n’as pas encore nourri Sumo j’espère ?

- Mais non. Je t’attendais.

- Pas plus de trente grammes.

- OK.

- Je surveille. Attention.

- OK.

- Pèse les avant.

- OK.

- Léger, le poignet.

- Léger. Une plume. Juré craché. Papa ne ment jamais.

Mon pov’ Sumo. 30 grammes. Une misère.

Viens mon coco. On se rattrapera. Attention, je verse….

Aouch ! Mais pourquoi tu mords Papa comme ça mon poulet ? Aouch ! Coco joli ! Aouch ! Ma main est en sang !

 

- Bien fait. Cette bête déteste les vieux gâteux qui le suralimentent. Viens mon Sumo. Vas-y, mange tes croquettes de régime. Ta Maman n’achète pas des cochonneries dégoûtantes sur Internet, elle. Elle les a achetées spécialement chez le vétérinaire.

Cause toujours, virago. Cause toujours.

La photo de Sumo, elle est déjà sur Wanimo. Dans les bras de son Papa.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

ysiad 09/02/2009 14:35

c'était pas des euros, Jacques, mais des francs en 95il y avait eu un excellent article du Canard à l'époque3000 balles c'était juste pour les fruitset je ne crois pas que Chirac ait jamais été végétarien

LAMY Jacques 09/02/2009 13:50

Ah bon ?  Bernadette et Jacques dégustaient pour 3000 € par jour de fruits (fraîchement cueillis, j'espère !)  ?  Ils ne devaient plus avoir très faim pour le reste...  heurement leurs prédécesseurs n'étaient pas végétariens, eux.."On ne nous dit pas tout !"

ysiad 09/02/2009 13:16

c'est vrai que les frais de bouche de la mairie du temps des Chirac avec les fruits à 3000 balles par jour, ça faisait cher le kilo de banane.Il ne faut pas trop y penser sinon on se rend malade.

LAMY Jacques 09/02/2009 08:48

Les pièces jaunes ont rapporté 20 millions d'euros ?   "On ne nous dit pas tout !" :  heureusement qu'il y a le raisonnement "mathématique" pour combler nos lacunes...                                                                                         

Jean 09/02/2009 01:11

Bernadette ne gratte pas des trucs cruches à la guitare, ça c'est sûr Ysiad, mais elle gratte les fonds de poche des Français pour faire croire qu'elle est compatissante vis-à-vis des miséreux (en empochant au passage vingt bâtons de frais de bouche !), alors que Carla montre à toutes les petites Françaises qui lisent "Nous Deux" qu'épouser un prince charmant, c'est encore possible !