Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 09:52

Jacques Lamy aime bien les " Histoires d’eau " de Suzanne Alvarez. Comme il aime bien aussi les cafés, bistrots et autres tavernes du bord de mer, il lui dédie ce poème…

 

 

Café du matelot, carré de souvenance           

De ces vieux bourlingueux qui délaissant l'errance           

Retrouvent dans leur verre un secret de jouvence :           

La seconde jeunesse en rêves sans mouvance.          

Les tables sont en bois et les sièges paillés.         

Au coin, se roule en boule un chat ensommeillé.         

Sur la toile cirée, aux carreaux estompés         

Marqués du fond des pots, des vieux sont accoudés.        

 

Ils se chantent leur Mer en sirotant la gnole...

 

Midi, ils passent lents le seuil à tour de rôle

De leur démarche chaloupée,

Semblent sortir par la coupée,

Et quittent à regret cet intime troquet.

Puis, coudes appuyés au parapet du quai,

Ils rêvassent, bouffarde en main, les traits pensifs

Aux doux balancement de houle des esquifs...

 

Le regard d'un marin a les yeux de la Mer,

Le bleu vague

De la vague,

De côte salvatrice au long du phare amer.

Le regard du marin voit l'horizon perdu,

Cette fluide dentelle au rivage inconnu,

Les récifs aigus,

Les longs anneaux

De serpents d’eau,

Les âmes aux nues,

Celles devenues

Des Sirènes nues,

Les perles ruisselantes d’embruns,

Le vol ample des grands goélands

Blancs

Ou bruns,

Le filet de frétillante manne,

En cambuse quelques dames-jeannes

De vieux calva

Qui vient qui va

Au mauvais grain

Du temps chagrin...

 

Jacques LAMY

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

ANNA 02/11/2008 11:34

Tout cela est vraiment bien dit........on dirait du Brassens !

ysiad 02/11/2008 11:00

Il nous faut des poètes dans ce monde de brutes.

Martine 01/11/2008 19:33

Ce poème est vraiment magique, on s'y croirait vraiment "Au café du Matelot", buvant un verre de gnole avec les marins.

Lastrega 01/11/2008 16:03

Eh bien ! Je suis comblée. C'est A-B-S-O-L-U-M-E-N-T SUPERBE ! Que d'émotion ! On voit que c'est écrit avec le coeur...Merci ! Jacques.

KERFON 01/11/2008 11:31

Je suis entré parce que j'aime bien les bistrots et j'aime bien les matelots...Alors, j'aime bien...KERFON LE CELTEun homme à fablesPoésie inside