Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 18:13


Petite pause musicale dans la série Transit avec un voyage en train et une chanson aux multiples interprétations (voir liens ci-dessous) proposée par Dominique Mitton.


Les wagons longs de lit


Il m' regardait
J' me détournais
Il m' souriait
J' m'en empêchais
Et il m'a dit en se penchant :
"La fumée, s'il vous plaît, est-ce qu' ça vous déplaît ?
Vous fumez ? Permettez ! Alors c'est parfait
Voulez-vous mes journaux, car le temps est long ?
Pour le tuer, parlons donc, wagons longs de lit"
On s'est connus dans le wagon de lit de long
Le wagon long, le wagon long de nuit
Du Paris – Lyon – Marseille - Menton qui file de nuit
Et nous emporte vers l'Italie
On s'est souri
Dans les sanglots de lit de long, les sanglots longs
Du wagon long de nuit
Et il m'a dit au creux d' l'oreille :
"Dites-moi tu, dis-moi toi, j' vous dirai pareil
À quoi bon nos prénoms
Appelez-moi chéri
Appelle-moi mon amour
On s'connaît à peine
Qu'on s' dise vous, qu'on s' dise tu
Qu'importe pour une nuit ?"
Dans le wagon de lit de long, passé minuit
On s'est aimé, aimé à la folie
Le Paris – Lyon – Marseille – Menton toute la nuit
Nous emportait vers l'Italie
On s'est aimé dans les sanglots de lit de long
Les sanglots longs des wagons longs de nuit
Et je lui dis au creux d' l'oreille :
"Être à tu, être à toi, être vous et moi
Quand on n' se connaît pas
À tu et à toi
Savez-vous, sais-tu bien, qu' j' suis follement émue,
D'être à vous, d'être à tu, d'être dans vos bras"
Le lendemain, il m'a souri : "Adieu chérie
J' descends ici
J' te quitte à Vintimille"
Le Paris – Lyon – Marseille - Menton de lit de long
De long de lit m'a emportée, nous séparant
Vers le soleil à tout jamais
Bien loin, bien loin, vers l'Italie


Références :

Titre: Les wagons longs de lit
Artiste: Jeanne Moreau
Reprise : Mona Heftre (2000 et 2004), Serge Rezvani – intégrale Vol. 2 (2004)
Paroles : Serge Rezvani, alias Cyrus Bassiak (nom utilisé pour les chansons)
Album : "Angora rose" Jeanne Moreau chante 12 chansons nouvelles de Cyrus Bassiak
Année : 1966
Production : Jacques Canetti
Notes : Vanessa Redgrave interprète la chanson traduite en anglais par Julian Moore dans le film de Tony Richardson : "Red and Blue" (1968) – Titre : One light ferry

Cliquez pour écouter Jeanne Moreau
[
www.zshare.net]
Version Vanessa Redgrave :
[
www.zshare.net]
Version Rezvani :
[
www.zshare.net]
Version Mona Heftre 2000 :
[
www.zshare.net]
Version Mona Heftre 2004 :
[
www.zshare.net]


Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

Lastrega 01/07/2008 15:06

KREUTZER : j'ai essayé d'en savoir un peu plus. Je suis curieuse. Voici donc : Rodolphe Kreutzer, violoniste et compositeur français, né à Versailles (1766-1831).La sonate à Kreutzer publiée en 1891 par Léon Tolstoï et dont je vous livre quelques extraits : "C'est par un printemps russe que le train file depuis deux jours. Les voyageurs s'habituent l'un à l'autre et entament entre eux un dialogue creux et oisif la plupart du temps, mais qui ne ne manque pas d'intérêt et de vivacité dès qu'on parle d'amour charnel ou spirituel, de la condition de la femme à émanciper pour les uns, alors que d'autres, que son statut qui va avec sa nature est de rester subordonnée à l'homme,en tant qu'épouse fidèle,loyale, à son service, garante de la reproduction de l'espèce humaine, tel qu'admis par la religion et la société. Les voyageurs anonymes montent et descendent d'une station à l'autre. Un seul voyageur décline son identité. Il s'appelle Pozdnychev. Son confident pendant le voyage est un avocat (le narrateur)...""Dire que vous pouvez aimer une personne toute votre vie, c'est comme si vous prétendiez qu'une bougie continuera à brûler aussi longtemps que vous vivrez."...."Le mariage, tel qu'il existe aujourd'hui, est le plus odieux de tous les mensonges, la forme suprême de l'égoïsme."....Merci bien Jean-Pierre, me voici un peu plus riche de connaissance... et pendant que j'y suis : "Bonnes vacances"... Mais sans doute êtes-vous déjà loin, ballotté au gré des rails qui se croisent comme des épées...JRR. Jean-Pierre Repart mais il Reviendra.

Georges F. 29/06/2008 14:49

Jeanne Moreau a chanté ça ! Et elle ne me l'avait pas dit ; elle ne me dit jamais rien, c'est curieux. Merci Dominique de nous avoir presque chanté ça, si joliment.

Jean-Pierre 29/06/2008 09:46

Quand je pense au train, il me revient toujours en mémoire "La Sonate à Kreutzer"pour nous parler de la désillusion d'un homme à l'endroit de l'amour. Plus près de nous, Jeanne Moreau, nous chante son contraire avec certains vers où couleadmirablement l'allitération. Merci de nous avoir permis de l'entendre.Et moi, humble troubadour, sans l'aide de la vapeur, autre époque, je prends dans deux jours le TGV où m'attend à la fin du voyage, un sable de rêve, léché par des vagues de soleil.Bonnes vacances à tous et sans doute à la rentrée.

ysiad 26/06/2008 14:33

C'est supermerci Dominique7ZR

Lastrega 26/06/2008 06:53

Cette musique, il me semble bien me la rappeler. Et chantée par la sublime Jeanne Moreau, alors là, c'est magique. Merci Dominique pour ce petit intermède.