Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 18:16


Une chronique à la petite semaine de quelques judicieuses fabriques de littérature.

A cliquer dans les Aiguillages :

 

Sur Mot Compte Double

Après une longue absence, Françoise Guérin et ses chroniqueurs reviennent en force avec sur le plateau : séminaires pétillants, poésies engageantes, nouvelles incandescentes et chroniques entr’apercues de l’autre côté du miroir…

Chez Stéphane Laurent

La série " Les petits noirs avec " réintègre un large coin du zinc de chez Stéphane alors bien sûr ça discute ferme sur place et on va même en causer chez les voisins, c’est vous dire…

Sur Maux d’Auteurs

En attendant le printemps et à défaut de l’été, Danielle Akakpo et ses complices organisent un vrai concours de nouvelles sur le thème de la renaissance

Chez Georges Flipo

Ce cher Georges est tourmenté : il s’interroge, s’explique, se raconte, se commente, scrute, dissèque, évalue, bref questionne le monde… et semble parfois surpris de recueillir des réponses qui ont le don de susciter de nouvelles interrogations, de nouvelles explications, de nouveaux commentaires… la vie quoi !

Sur Pour le plaisir d’écrire

Ernest J. Brooms nous conte une histoire de vieux démons longtemps nichés en travers de la gorge…

Chez Magali Duru

Du rouge amer et du noir écarlate pour inaugurer une série de textes dérivés d’une vidéo mystérieuse…

Sur Quelques propos sur l’invisible

Tout ne vient pas uniquement de la littérature, nous dit Frédéric Boudet dans une reprise en fanfare de ses propos sur l’invisible au cours du mois de mai dernier.

 


La dépêche expéditive de chez
Reuters

Un Japonais qui s’étonnait de voir des provisions disparaître régulièrement de sa cuisine, a eu l’idée d’y installer discrètement une caméra. Le visionnage des bandes lui a permis d’observer qu’une inconnue errait chez lui en son absence. C’est en procédant à une fouille en règle de son appartement qu’il a découvert, avec l’aide de policiers, qu’une femme de 58 ans vivait cachée à l’intérieur d’un grand placard inutilisé et dans lequel elle avait déployé un petit matelas et entreposé quelques effets personnels. Elle s’y était installé plusieurs mois auparavant faute d’avoir pu trouvé aucun autre endroit où vivre. L’histoire ne dit pas si l’homme a par la suite offert l’hospitalité à la dame.

 


Ces drôles de requêtes enregistrées sur la route Google / Calipso

A quel exercice doit-on se soumettre pour faire de la protection rapprochée ?

Comment obtenir un cours gratuit de dépoussiérage ?

Le futur sera-t-il emmerdant ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Blogcity
commenter cet article

commentaires

EmmaBovary 02/06/2008 18:48

"Le futur sera-t-il emmerdant?" J'adore! Mais pourquoi des gens posent une question pareille à Google! Il faut leur dire que Google n'est pas un gourou, ni un philosophe, ni un humain d'ailleurs...Sur mon blog, les gens arrivent aussi par des chemins détournés: j'ai d'ailleurs fait mon dernier billet sur ce sujet!(AKK! Joli, non!)

M agali 01/06/2008 23:09

Merci, Patrick!Le premier texte mis en ligne sute à cet appel est de Régine Garcia. http://magali.duru.over-blog.com/article-20066600-6.html#anchorCommentBonne lecture à tous!

Ernest J. Brooms 01/06/2008 20:18

Tout simplement, merci Patrick d'être attentif à mes textes. Tes commentaires me touchent toujours autant ! 

danielle 01/06/2008 18:58

Comment obtenir un cours gratuit de dépoussiérage? Y en a vraiment qui ont de l'argent à dépenser? Z'ont pas de plumeau, de chiffons chez eux?A moins que ce soit pour dépoussiérer leurs neurones, mais alors là, même en payant, c'est pas gagné d'avance!

Françoise 01/06/2008 18:49

Le futur sera-t-il emmerdant ? J'adore cette question. Je ne sais pas pourquoi mais elle me fait beaucoup rire. Surtout, quand j'imagine que quelqu'un cherche la réponse à une telle question sur le net ! Non, réflexion faite, ça m'attriste ! Enfin, je n'en sais rien... Le futur sera-t-il emmerdant ? JOKER !
48H ! Ca alors, en plus, le futur me pose un ultimatum !