Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 17:05


Anniversaire1.jpg
Un début en chanson pour cette semaine anniversaire avec Jean-Paul Lamy comme parolier.

Note de l’auteur : ce texte a été écrit pour être mis en musique (il l’a été), et pour lequel je n’ai pas hésité à élider (et à remplacer par des apostrophes) des " e " normalement muets mais auxquels la poésie rend la parole.



                                                Où sont-ils donc partis ?…



Où sont-ils donc partis, les héros d’autrefois

Qui tous savaient si bien me fair’ rêver, enfant ?

J’ai beau tourner les pages, ils ne sont jamais là,

N’ont-ils pas eu le temps de crier : " Gare au temps " ?

Petit Prince a grandi, ses cheveux sont moins blonds,

Il demande à sa femme : " Cuisin’-moi un mouton ".

Meaulnes, dans le Berry, agent immobilier,

Emmène ses clients sur des parcours fléchés.

La bretell’ d’autorout’ mène au château de rêve

Où, tous les soirs d’été, il y a " son et lumière ",

Au rayon " souvenirs ", on trouve de faux glaives,

La boutique est tenue par les Trois Mousquetaires.

A la cour de Madrid, un vieux sournois intrigue,

Il eut son heur’ de gloire, autrefois, ce Rodrigue.

Après bien des grossess’s, sa Chimène trop mûre

S’empiffre de loukoums et fait des confitures.

Blanche-Neige, aujourd’hui, ressemble à la sorcière,

Barbe-Bleue, au régim’, craint le cholestérol,

Les vieux loups édentés n’aval’nt plus les grands-mères,

Les carrosses des princ’s fonctionnent au gazole.

Croc-Blanc est dans sa niche et mange des croquettes.

CNN retransmet le choc de Waterloo,

Et, devant sa télé, couché sous une couette,

Un vieil homme regard’, c’est Fabric’ del Dongo.

Vendredi, le sauvage, Robinson Crusoë

Publient un nouveau livr’, passent à la télé,

D’une crème solair’, font la publicité,

Et disent leur bonheur de s’être enfin pacsés.

Ont-ils tous déserté la " Bibliothèqu’ Verte " ?

Ont-ils, au fil des ans, tous couru à leur perte ?

Rien qu’une fois, rien qu’un’, je veux les retrouver,

Je voudrais tant pouvoir encor m’émerveiller.

Où sont-ils donc partis, les héros d’autrefois

Qui tous savaient si bien me fair’ rêver, enfant ?

J’ai beau tourner les pages, ils ne sont jamais là,

Ils n’ont pas eu le temps de crier : " Gare au temps ! "

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans calipso expression
commenter cet article

commentaires

M agali 26/03/2008 15:17

Bravo, Jean-Paul..Une petite coda:Nos ados ricanant les voient partir en liveNos héros de jadis, nos idoles naïvesEt voudraient que leurs noms on finisse par taire.Nous nous rattraperons avec Harry PotterSorti de HEC sans baguette magiqueNanti d'une brioche et d'une calvitieIl devra batailler contre l'impéritieD'un PDG avide qui l' mènera à la trique...

Régine 26/03/2008 06:15

Gare au temps qui nous fait perdre nos illusions...mais pas notre humour ni celui de JEAN-PAUL, fort heureusement.

danielle 25/03/2008 19:16

L'ami Brassens chantait Gare au gorille. L'ami Lamy nous chante Gare au temps. On aimerait l'entendre cette musique!

laurence 25/03/2008 18:25

Elle est bien triste votre chanson ! Belle mais triste. Le petit prince qui  dévore son mouton en gigot, Blanche-neige qui ressemble à une sorcière, Robinson et Vendredi qui sont pacsés ... et vous ne l'avez pas dit, sans doute pour ne pas nous attrister davantage, mais je suis sûre qu' Alice a cuisiné le lapin en civet, que Tintin est aussi sourd que l'étaient les Dupont, et que la Castafiore est jury à la Nouvelle Star ... j'espère que la musique est endiablée?