Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 14:00


extraits-concours.jpgextraits-concours-2.jpg

















En attendant « le verdict du jury » pour le concours Calipso 2007 « Sens dessus dessous », je vous propose un petit jeu de pronostic : à partir des premières lignes des nouvelles en lice vous mettez votre sens de l’intuition au travail pour apprécier au mieux le classement final, et ce avant jeudi 27 septembre à 21h - le recueil à paraître en décembre sera offert au lecteur le plus proche du résultat. 
 
1 - Tout avait commencé par un cri. Le sien, lorsqu’il avait quitté l’océan maternel. C’était la première déchirure, qui ne se réparerait jamais vraiment. Il était là par hasard, sans qu’on l’ait voulu et on le lui avait fait connaître. Dès lors, il avait appris à se suffire à lui-même. Jusqu’à Katia. Et encore… (L’Eldorado des antipodes)
2 - Quand je suis rentré de la fac, Maman avait déjà mis la table. Il était à peine 18h30. Ma gorge s’est brutalement serrée. J’ai embrassé ma mère avec un sourire un peu crispé mais, le temps que j’aille déposer mes affaires dans ma chambre, j’avais retrouvé ma voix. (Le rêve de la terre)
3 - On s’est plu au premier regard, elle et moi. Quelque chose comme une correspondance. Et dès l’instant où je l’ai vue débarquer devant mon rayon, blonde, sportive, jolie, tout ce que j’aime, j’ai su que c’était pour moi. De fait. Un geste, un seul, une main qui se tend, j’étais pris et, de caisse en escalator, de métro en ascenseur, sous le feu de je ne sais quelle urgence, je me suis retrouvé dans sa salle de bains à l’attendre, piqué sur le tabouret de bois blanc. (Les dessous de l’histoire) 
4 - 28 janvier 2007, ce matin, Madame est morte… 139 ans à quelques mois près ! Voici que la vie bien rangée de Louise bascule d’un coup, la voilà toute retournée. Elle observe Madame, les bras ballants. Aucun doute, Madame Maria est morte dans son sommeil, comme ça, pendant la nuit, de la plus belle des morts… celle qui vous emporte sans le dire… sans même vous réveiller… avec la plus respectueuse des discrétions. Madame est morte… confortablement riche et âgée. (Madame est morte)
5 - Ils étaient assis de part et d’autre du bureau de la police côtière. Le ciel s’était assombri sur l’île, la densité de l’humidité rendait l’ambiance pesante. L’homme interrogé, auteur supposé d’un drame provoqué un soir d’été pour avoir pris le bac plutôt que le ferry, alignait mentalement une suite de mots : histoire, histologie, historien, histrion… façon unique de cacher son trouble et de ne pas se départir de son silence. (Garde à vue)
6 - Bizarre ce fil, accroché ça et là entre ronces et touffes d’ajonc poussant sur la lande, il la précède parmi les fougères plus hautes qu’elle. (Le fil)
7 - Ma mission de client de bar s’achève aujourd’hui. Son succès est somme toute relatif. Mais qu’une telle mission ait pu exister est déjà une victoire en soi. (Bar du commerce)
8 - Le coup de fil de sœur Edwige survint alors que nous étions à table. A l’expression de mon père, je compris qu’elle avait choisi de ne rien lui cacher de mes dernières bêtises et lorsqu’il raccrocha, meurtri, je ne pus soutenir son regard. (L’apocalypse selon Sainte Magali)
9 - Edwige, très chère Edwige,
Je crois que Dieu ne devrait plus tarder à reconnaître mes talents de photographe. Mes derniers clichés en attestent, je marche dans l’empreinte des géants. Je foule les sentiers battus par les plus grands. La voie royale est grande ouverte… (Safari)
10 - Il y avait longtemps qu’ils entraient dans le sommeil ensemble – elle dessous, lui dessus. Longtemps qu’ils connaissaient le bruit de soupir que provoquait le corps de l’autre quand il se retournait, et qu’ils avaient appris à distinguer, au grincement énervé du sommier, les réveils, les rêves agités, les désirs tus… (Sens dessus dessous CM06)

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans Concours de nouvelles 2007
commenter cet article

commentaires

Patrick 01/10/2007 19:11

Rien de plus simple, à cette adresse là : assocalipso@free.fr 

geneviève 01/10/2007 08:18

Géniaaaaaaaaaaallllllllllllllll!Patrick, dois-je faire parvenir mon adresse par mail et auprès de qui ou par courrier poste?

Patrick 29/09/2007 19:19

Au fait Geneviève, n'oublie pas de te faire connaître afin de recevoir le recueil dès sa parution. (si tout va bien ce sera début décembre)

Patrick 28/09/2007 08:35

Geneviève a misé sur Madame et morte et elle a eu raison même si Les dessous de l'histoire ont failli l'emporter... à un poil près.Merci à tous.

patrick 26/09/2007 18:50

5-7-10-9-6-8-1-2-3-4. Merci pour ce concours.