Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 18:14
prix-fort-image.jpg


Quelque chose de pourri au royaume d'Angleterre de Robin Cook aux Editions Rivages/noir, 394 pages, 9€

Du passé faisons table rase et que l’avenir soit à jamais banni, tel semble être le mot d’ordre récurrent de ce roman d’une autre époque (1970) où un homme, journaliste non aligné, tente d’échapper au rouleau compresseur d’une société devenue totalitaire.

Un homme décidé, mordant, résistant, un homme amoureux, sincère, protecteur et fidèle, un homme instruit des choses du monde, animé par le désir de le parcourir, de regarder, écouter, comprendre. Un homme pris aussi par la nécessité de se mettre à l’abri de ses dérives et qui entreprend de s’installer pacifiquement dans un ailleurs où l’espace ne serait plus consacré qu’aux vertus de l’amour, du travail, de l’amitié et d’une révolte mesurée.

Mais sous le soleil aveuglant de l’Italie où il s’est réfugié, les jours heureux comptent pour rien, la détermination ne suffit pas et les bonnes résolutions volent en éclats quand les limiers de l’ordre nouveau viennent frapper à sa porte pour lui faire payer au prix fort ses engagements passés. L’être humain se transforme dans l’adversité mais plongé au cœur de la machine destructrice, celui-ci ne ferraillera bientôt plus qu’à tâtons, perdu dans l'obscurité d’une humanité déchue. Seule subsistera un temps la rage qu’engendre la dépossession et la volonté de survivre remplacera peu à peu l’exigence de liberté.

Au fil des pages on peut faire l’inventaire des règles qui fondent cet ordre absolu : division en classes, suppression des droits fondamentaux, médias sous tutelle, recours à la délation, milices omnipotentes, camps d’internements, élimination rationnelle des récalcitrants, déportation des étrangers...

Une anticipation qui fait froid dans le dos tant on peut en éprouver la banalisation dans le monde actuel et constater la mise en œuvre ça et là de tout ou partie de ces conceptions. Un roman éprouvant, parfois insoutenable, mais qui entraîne forcément le lecteur à approfondir la façon dont il se débrouille avec ces affaires-là … avant de s’abandonner au sommeil.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick L'ECOLIER - dans chroniques littéraires
commenter cet article

commentaires

Magali 08/07/2007 15:07

Merci!Oui, le titre d'origine, quoi, et c'est une de mes lamentations préférées de gémir que les éditeurs ne le signalent qu'en 2 de couv et pratiquement jamais en ligne sur Internet.Bonne traduction, d'ailleurs, que ce titre français, pour une fois, il y a un rapport....

Patrick 04/07/2007 18:43

Comment ça le titre original ? En anglais c'est : A state of Dennmark. La traduction française vient certainement d'un descendant d'Hamlet et cela donne " Quelque chose de pourri au royaume d'Angleterre" et c'est en édition de poche chez Rivages/Noir.Au passage merci à Cuné qui en avait fait une belle présentation en son temps et à José-Maria Burnel du Livrophile qui me l'a offert.

Magali 04/07/2007 16:01

Dis-moi tu me donnerais le titre original?Parce que sur Amazon.com, on peut lire un extrait, mais c'est une "facility" que je ne trouve pas sur amazon.fr...et je me perds parmi les nombreux Robin Cook du Net.