Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 18:29
poeme-enerve-image2.jpg



Philippe Leroyer, nouvel invité au café nous propose un poème post Mouvement du 22 mars.

Se présenter ? J'écris.

Pourquoi ? Parce qu'à 17 ans j'ai découvert que le monde est plus facile à supporter quand on met des mots dessus.

Et ça va mieux ? Le monde, non. Moi, je persiste à écrire.

A part ça ? Ce n'est pas parce que tout a été dit qu'il ne faut pas continuer à le dire.

Donc ? Parfois on peut me lire en revue, voire même en livre (un roman jeunesse : Plume de bison et les foies jaunes, Sedrap, 1999).




Hasbeen hédonisme

10.05.2007

Il fallait que cela se produise

Le bonheur n'est pas dans nos gènes

L'ordre moral patrouille sur les estrades

L'étendard de la Nation en cache-misère

Le tricolore pour fouiller les plaies haineuses

C'est ainsi

La jouissance aux maîtres

Golden partouzes sur matelas de cash-flow

Les petits matins de labeur triste

Aux décervelés du travailler plus pour peiner plus

Ce ne sont plus des lendemains qui déchantent

Mais un crépuscule mortifère de reniement charnel

La croissance en ligne bleue des Vosges

Je ne veux voir qu'une seule tête de gondole

L'armée des ombres a retourné sa veste

Ce sont désormais légionnaires du Christ vengeur

Et adventistes de la fusion acquisition

Dont les urnes ont vomi le règne

Alléluia

Philippe Leroyer

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Belle tranche de poésie, Philippe, contre la dérive sociale dans laquelle le citoyen redevenu sujet finira à l'état d'objet;Très joli et bien vu "la croissance en ligne bleu des Vosges", tarte à la crème de la grande épicerie.
Répondre
M
Excellent, Philippe, de grande verve, terrible et jouissif à lire tout de même.
Répondre
F
Je ne veux voir qu'une seule tête de gondole !!!
Répondre